Saule: «Il fallait que je sorte de ma zone de confort»

Saule: «Il fallait que je sorte de ma zone de confort»
S.Vanrie

On l’aime bien Saule, alias Baptiste Lalieu, ce grand bonhomme au cœur tendre, qui porte ses fragilités en bandoulière et dont la passion pour les ritournelles efficaces et très bien torchées ne s’est jamais démentie. Le voici qui revient avec un quatrième album à découvrir « Dare-Dare », comme dans « de toute urgence ». Mais aussi, « Dare-Dare » comme « oser » en anglais. Puisque, pour mieux nous séduire, le quadra est largement sorti de sa zone de confort et a profité du confinement pour déconfiner des zones de son âme qu’on n’avait pas encore...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern