L’enquête pour viols visant PPDA classée sans suite

BelgaImage
BelgaImage

En février dernier, l’ancien présentateur de TF1 était accusé par Florence Porcel de viol et d’agression sexuel à deux occasions en 2004 et 2009. Florence Porcel a été rejointe par sept autres femmes. Quatre femmes ont déposé plainte pour « viols » et quatre autres pour « agressions sexuelles » ou « harcèlement sexuel ». Le présentateur a toujours nié ces accusations. Ce vendredi, Le Parisien révèle que l’enquête préliminaire conduite par le parquet de Nantes a été refermée et qu’aucune poursuite ne sera menée.

Des preuves matérielles de la défense

Pour l’accusation de Florence Porcel, le parquet estime que l’infraction est « insuffisamment caractérisée » et pour les autres, qu’il y a prescription sur les faits. Ce serait un élément matériel apporté par la défense de Patrick Poivre d’Arvor qui aurait pesé dans la balance. En effet, un associé et ami de PPDA, Dominique Ambiel aurait exhumé de son agenda à la date du 29 avril 2009, date du second viol présumé. Ce dernier avait un rendez-vous et aurait pu voir si un viol avait lieu, ce qui, selon son témoignage, n’était pas le cas.

Les enquêteurs se sont rendus sur les lieux pour attester de la disposition des pièces et des fenêtres. Florence Porcel a apporté d’autres éléments dont une photo d’elle et de ses amis avec PPDA dans son bureau. Selon cette photo, il est plus difficile d’établir la possibilité pour Dominique Ambiel de voir ce qui se passait dans le bureau comme le relève le Parisien.

Les conseillers de Florence Porcel, Maîtres Emmanuel Moyne et Joséphine Doncieux ont fait part de leurs regrets puisqu’aucune vérification complémentaire n’a été réalisée. Ces derniers auraient souhaité voir une reconstitution, avec l’appui notamment du témoignage d’une des femmes arrivé plus tard dans le dossier.

Des échanges entre Florence Porcel et une ancienne amie

Florence Porcel aurait eu des échanges troublants avec une autre romancière en 2006 sur un forum dédié à PPDA. Les deux jeunes femmes auraient eu une conversation jusqu’en 2011. C’est la défense de PPDA qui a fait parvenir des photocopies d’une partie de cette conversation à l’enquête. Dans ces conversations, Florence Porcel semble montrer son désir de subir des rapports sexuels de soumission avec le présentateur. La défense de Florence Porcel cependant a mis en évidence un autre aspect de cette conversation où la jeune femme fait part de ses accusations de viol supposé de la part de PPDA.

Concernant les autres accusations venant d’autres journalistes dont Hélène Devnyck, qui dénonce un comportement proche du harcèlement, le parquet estime qu’elles sont prescrites.

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?