Un couple se menotte 123 jours pour se prouver leur amour… puis se sépare (photos et vidéo)

Menottes
Capture d’écran Instagram

Cela faisait plus de quatre mois qu’ils étaient attachés par le poignet. Mais après 123 jours, ce couple ukrainien a fini par enlever les menottes qu’ils s’étaient mises pour matérialiser leur amour a priori indéfectible. « Hourra, je suis enfin libre ! », s’est ainsi exclamée la femme de 29 ans, détachée de l’homme de 33 ans qui était censé être son futur mari. Comme ils le racontent sur Instagram, ce test a été trop difficile pour eux.

Quand l’amour devient toxique

Evidemment, s’enchaîner à son compagnon ou sa compagne pendant 123 jours, ce n’est pas anodin et cela n’a pas manqué de bouleverser leur quotidien. C’est notamment le cas de la jeune femme, pour qui mener son travail d’esthéticienne est devenu un cauchemar. C’est peu dire que ses clientes n’appréciaient guère la présence continue de son petit ami. Il était constamment à proximité, qu’importe qu’il faille poser des faux cils ou faire d’autres opérations. Finalement, elle a dû arrêter de travailler. Evidemment, aller aux toilettes était un moment mémorable. Et ne parlons pas de la douleur des brûlures résultant des frottements des menottes contre la peau. Bref, un cauchemar !

Pas étonnant dès lors qu’après 123 jours, ils aient décidé de se quitter. « J'ai lâché celui à qui j'étais enchaîné et soudé, j'ai abandonné celui que j'aimais à la folie, celui qui était ma dose d'oxygène et le conducteur du rythme de mon pouls », a écrit, soulagée, la jeune Ukrainienne sur son compte Instagram. « Et soudain, j'ai réalisé que je suis ma propre mer, que je suis moi-même l'étoile la plus brillante du ciel », déclare-t-elle également sous un ton plus poétique. Sur son compte, on ne trouve plus une trace de son ex-compagnon. Ce dernier a par contre plus de mal à tourner la page. Il a laissé en ligne les nombreuses images de leur aventure particulière. Aujourd’hui, il dit vouloir s’exprimer sur son vécu « mais je le ferai dans quelques jours, quand je serai enfin convaincu que cette fracture n'est pas que temporaire ».

 
  • Grand séducteur, Claude François aimait les très jeunes femmes.

    Claude François, sa part d’ombre

    Trois ans après la révélation de l’existence de sa fille cachée, une nouvelle enquête dévoile le goût du chanteur pour de très jeunes fans.

  • Le travail d’intégration permet une meilleure scolarité pour les élèves «dys». La tablette est un outil très utile.

    Apprendre à maîtriser les troubles «dys»

    Les enfants qui souffrent de dyslexie, dyscalculie, dyspraxie… sont souvent considérés comme distraits, rêveurs, peu intéressés ou agités. Ils seraient entre 3 et 7 %.

  • Environ 15% des colis proviennent de vendeurs en ligne qui ne sont pas enregistrés auprès de l’Union européenne : la TVA et des frais sont alors dus par l’acheteur au moment de la livraison…

    Achats sur internet : gare aux taxes

    Des prix parfois multipliés par trois une fois la livraison effectuée. Désormais, tout ce qui vient d’un vendeur hors Union européenne est frappé par la TVA et des frais. Conseils.