Un étudiant censuré par son proviseur en plein discours, alors qu’il évoque son homosexualité (vidéo)

Un étudiant censuré par son proviseur en plein discours, alors qu’il évoque son homosexualité (vidéo)
Capture d’écran Youtube

Major de sa promotion, Brice Dershem avait été choisi pour énoncer un discours lors de la remise des diplômes de son école, l’Eastern Regional High School du New Jersey. Mais lorsqu’il s’est présenté sur l’estrade devant tous les autres étudiants, tout ne s’est pas déroulé comme prévu.

Brice Dershem parlait depuis moins d’une minute et venait de prononcer cette phrase « Après avoir fait mon coming out gay en première année, je me suis senti si seul, je ne savais pas vers qui me tourner pour avoir du soutien », lorsque son micro s’est soudainement coupé, explique le Huffington Post.

On aurait pu croire à un problème technique, mais il n’en est rien. C’est le proviseur de l’école en personne, Robert Tull, qui s’est rapidement approché de la scène pour déconnecter le micro du lycéen de 18 ans, et ainsi l’empêcher de continuer son discours sur l’homosexualité. Robert Tull a ensuite saisi le micro de Brice Dershem, et s’est emparé de la feuille où figurait le texte de son discours, avant de lui en donner une autre avec une allocution approuvée par l’école.

Cette scène incroyable s’est déroulée sous les encouragements des autres étudiants, qui ont clamé « Laissez-le finir » au proviseur. Soutenu par le public, le lycéen n’a pas baissé les bras et après avoir reçu un nouveau micro, il a repris le discours qu’il avait préparé, de mémoire. Brice Dershem, qui portait sur sa robe de diplômé un grand drapeau aux couleurs de la communauté LGBTQ+, a ensuite eu droit à une standing ovation de la part de ses camarades et de leurs familles.

La vidéo de la cérémonie a depuis fait le tour du Web, et le jeune homme a reçu de nombreuses marques de soutien, notamment de la part du gouverneur du New Jersey, « très fier » de Brice Dershem, de sa « résilience et son courage ». « À tous nos jeunes LGBTQIA+, vous avez votre place, vous êtes aimés et nous continuerons à nous battre à vos côtés pour l’égalité, l’inclusion et le respect », a conclu Phil Murphy dans un tweet.

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Ostéoporose, la menace silencieuse

    L’analyse densitométrique permet de détecter l’ostéoporose efficacement.

    Responsable d’une fracture toutes les vingt secondes dans le monde, elle frappe surtout les femmes. Nos conseils pour la prévenir... ou la freiner.