Un étudiant escorté par la police jusqu’à son bac, après avoir loupé son arrêt de train

Un étudiant escorté par la police jusqu’à son bac, après avoir loupé son arrêt de train
MAXPPP

Le 29 juin dernier, un étudiant parisien se rendait à Reims pour passer l’épreuve du Grand Oral, partie du bac français. Parti en train, le jeune homme profitait du trajet pour réviser une dernière fois. Sauf que, trop concentré sur ses cours, il en a loupé l’arrêt en gare de Reims. Et l’arrêt suivant n’était qu’à Nancy, soit à 2h du lieu où il devait passer son bac.

Arrivé en gare de Nancy, l’étudiant paniqué a directement prévenu les agents de la SNCF de sa situation. Et s’en est suivi un formidable élan de solidarité, rapportent les médias français. « Le lycéen s’est tout de suite présenté au contrôleur dans le train. Celui-ci a alerté la gare de Nancy pour qu’elle mette un taxi à sa disposition », a témoigné le service communication de la SNCF Grand Est auprès du Huffington Post. La société de chemins de fer justifie cette aide (450 € de taxi) par le dispositif SNCF-Exam : « Pendant les deux premiers jours des épreuves du Bac, on est particulièrement vigilants à la situation des jeunes ».

Le taximan en charge du trajet, lui, a tout de suite saisi l’importance de la situation, et n’a pas hésité à commettre quelques excès de vitesse pour emmener son jeune client à temps à destination. D’ailleurs, le véhicule a été arrêté par la police en cours de route, à 50km de Reims. Mais, autre grand moment de solidarité, les agents ont pris en charge le malheureux lycéen et l’ont ainsi escorté jusqu’à son établissement scolaire. Où il est arrivé à l’heure pour passer son épreuve !

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Nos livres de l’été

    livres

    La rédaction de « Soir mag » vous recommande quelques lectures coups de cœur. Cette semaine, les trois conseils d’Éloïse Dewallef.