Frédéric Dard (2) : en ouvrant un atlas

BelgaImage
BelgaImage

Le premier San-Antonio, « Réglez-lui son compte ! », paru en juillet 1949, s’est vendu à 700 exemplaires ! Pour Frédéric Dard, ça n’a pas été une surprise. Il ne croyait guère en cette histoire, écrite à la demande d’un éditeur lyonnais, rêvant de concurrencer les « polars américains » que les Français s’arrachent. En quelques jours, Dard a imaginé un récit autour d’un commissaire muté dans un quartier de Lyon, « La Croix-Rousse ». Il a choisi son nom en ouvrant un atlas, puis en pointant son index au hasard sur une ville du Texas, San Antonio. Il a...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern