La sculpture polémique en hommage à Johnny Hallyday sera bien installée à Paris

La sculpture polémique en hommage à Johnny Hallyday sera bien installée à Paris
BELPRESS

C’est décidé. Une sculpture en l’hommage de Johnny Hallyday sera érigée à Paris, et inaugurée le 14 septembre prochain. Les élus parisiens étaient divisés sur la question, depuis plusieurs semaines, mais le projet a finalement été entériné mercredi soir au Conseil de Paris.

Les écologistes se sont pourtant opposés à l’installation de cette œuvre, réalisée par Bertrand Lavier et qui représente un manche de guitare surmonté d’une Harley Davidson, engin qu’affectionnait le Taulier. Pour ces élus, la sculpture honore « plus une marque de moto que le chanteur lui-même », et cela leur pose problème. Seule maire écologiste d’un des arrondissements de Paris, Emmanuelle Pierre-Marie s’était déjà montrée incrédule face à la forme de cet hommage à Johnny : « C’est un immense artiste, et je me réjouissais à l’idée qu’une œuvre représente ce grand chanteur. Mais là, je suis dubitative. Au moment où nous voulons créer une ville durable, apaisée, le projet met surtout en scène une Harley-Davidson, qui symbolise tout autre chose ».

« Oui, c’est une moto, mais elle ne pollue pas, c’est une œuvre d’art », a rétorqué Anne Hidalgo lors de la séance du conseil municipal. La maire de Paris a été rejointe par une autre élue parisienne, qui a souligné qu’on ne pouvait pas contester que « la Harley-Davidson et la guitare sont tout à fait représentatives de Johnny Hallyday ».

Quoi qu’il en soit, la décision d’installer cette sculpture de six mètres de haut, offerte par la galerie Kamel Mennour, a maintenant été prise. Elle sera inaugurée sur le parvis de Paris-Bercy, où Johnny Hallyday a donné au total 101 représentations.

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern