Euro 2020: une jeune femme se fait virer après avoir menti à son employeur pour aller voir Angleterre-Danemark

BelgaImage
BelgaImage

La demi-finale de l’Euro qui a opposé l’Angleterre au Danemark a été pleines de rebondissements, pour les joueurs mais aussi pour Nina Farooqi. Cette dernière ne pensait pas qu’elle aurait l’opportunité d’aller voir le match au stade. Pourtant, quelques heures avant le coup de sifflet de départ de la rencontre, l’une de ses amies lui offre un ticket pour se rendre au stade de Wembley.

Nina Farooqi n’a pas hésité très longtemps avant d’accepter de venir, malheureusement, elle devait travailler ce jour-là. La jeune femme, pensant ne pas pouvoir bénéficier d’un congé, a alors décidé de mentir à son patron. Elle lui a donc expliqué qu’elle était malade et qu’elle ne pouvait pas venir travailler. Cette dernière est digital content producer et ce sont pourtant les écrans qui l’ont trahie.

Lors de l’égalisation du match par l’Angleterre, Nina Farooqi a été filmée lors de sa célébration. Des images retransmises sur tous les écrans du stade mais aussi de télévision qui retransmettaient la rencontre. Il n’a pas fallu très longtemps avant que son patron ne le voit et décide de mettre un terme à son contrat. La jeune femme s’est expliquée au Daily Telegraph  : «  Il m’a dit qu’il m’avait vue au match et j’ai été honnête sur la raison pour laquelle j’ai fait ça. Mais il n’a montré aucune empathie et a dit que c’était fini. C’est la conséquence de ce que j’ai fait. Il y a un peu de regret, personne ne veut être viré, mais j’aurais détesté manquer ça. Je le referais à nouveau  ». De quoi mettre les choses au clair. La supportrice s’est rendu compte qu’elle était sur tous les écrans quand elle a jeté un coup d’œil à son téléphone. Elle ne s’attendait pas à être retrouvée parmi une foule de 60.000 spectateurs, encore moins de voir son «  visage sur chaque écran de télévision à travers le monde  » explique-t-elle au journal.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern