À la télé ce soir: «Robocop» ou «Beethoven» (vidéos)

Belgaimage
Belgaimage

« Robocop », à 20H05 sur TIPIK

En 2028, Alex Murphy, un policier, a failli mourir en mission. Paralysé, il est entre la vie et la mort quand le professeur Norton en fait le cobaye d’une nouvelle expérience. Soutenu par un conglomérat militaro-industriel, il fait d’Alex un super policier grâce à une armure supposée le rendre invincible…

« Beethoven », à 20h15 sur AB3

Devant l’insistance de ses trois enfants, un chef d’entreprise très nerveux accepte d’héberger, pour un temps, un petit saint-bernard perdu. Personne ne l’ayant réclamé, le chien, que les enfants ont baptisé Beethoven, a bien grandi et est devenu un énorme monstre à poils, indispensable à tout le monde…

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« L’enfant rêvé », à 18H40 sur BE 1 – trois étoiles

de Raphaël Jacoulot (2020)

Avec ce thriller adultérin en campagne forestière, l’auteur bisontin de « Barrage », « Avant l’aube » et « Coup de chaud » confirme sa passion pour les comportements extrêmes en milieux clos. L’intensité du jeu entre Jalil Lespert et Louise Bourgoin atteint de véritables sommets dans le genre, laissant pour compte l’infortunée Mélanie Doutey. Une nouvelle « Liaison fatale » est née, et elle est à cent pour cent française.

« Robin des Bois, prince des voleurs », à 20H30 sur RTL-TVI – trois étoiles

de Kevin Reynolds (1991)

La mésentente entre le réalisateur et Kevin Reynolds qui avait remplacé Mel Gibson au pied levé faillit coûter le renvoi du premier nommé, qui se fit « in fine » confisquer le montage final au profit du second, alors qu’Alan Rickman exigea de pouvoir improviser. Quant à Sean Connery, il empocha 250.000 dollars pour jouer Richard Cœur de Lion pendant deux minutes, mais la somme fut versée à des œuvres caritatives… écossaises. Qu’importe tout ça : un énorme succès et désormais un vrai classique digne du modèle de 1938 avec Errol Flynn.

« Big Mamma », à 18H15 sur CLUB RTL – deux étoiles

de Raja Gosnell (2000)

Un enquêteur qui se transforme en « Madame Doubtfire » en milieu black pour protéger une belle et cravater un dangereux truand : le moment de gloire dans la carrière du toujours sympathique Martin Lawrence.

« Robocop », à 20H05 sur TIPIK – deux étoiles

de José Padilha (2014)

Ce qui est marrant, avec ce remake du titre de Paul Verhoeven, c’est qu’on est passé de la science-fiction pure à un futur nettement moins lointain, eu égard aux progrès techniques réalisés depuis. Avec entre autres des robots qui se rapprochent des « Transformers », on s’amuse plutôt bien, autant en tout cas que Gary Oldman, Michael Keaton et Samuel L. Jackson qui « upgradent » incontestablement le casting.

« La daronne (1re TV) », à 20H30 sur BE 1 – deux étoiles

de Jean-Paul Salomé (2020)

L’équilibre entre la comédie policière, le vrai suspense et la parodie pure est parfois bancal, mais le pseudo-couple formé par Hippolyte Girardot et Isabelle Huppert jouant au chat et à la souris donne des scènes plutôt cocasses.

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern