Covid: un médecin propose que les non-vaccinés ne puissent plus voyager et crée la polémique

Covid: un médecin propose que les non-vaccinés ne puissent plus voyager et crée la polémique
BelgaImage

Ce samedi 10 juillet, toute la presse allemande en a parlé et la controverse commence à faire tache d’huile en Europe. Dans une interview livrée au Rhein Zeitung, le président de l’Association des médecins de l’assurance maladie de Rhénanie-Palatinat, Peter Heinz, a suggéré une mesure sanitaire pour le moins radicale. « Les personnes non-vaccinées (contre le Covid-19) ne devraient plus être autorisées à voyager », assène-t-il. Et ce n’est pas tout ! Car selon le médecin allemand, ce ne serait que la moindre des choses. Lui irait plus loin encore.

« Se tester ne protège pas »

Peter Heinz a en effet en tête toute une série de restrictions supplémentaires pour les personnes non-vaccinées. « Il faut que ceux qui n’ont pas été vaccinés ne puissent pas enlever leurs masques, qu'ils ne soient pas autorisés à aller au stade, à la piscine ou faire leurs courses au supermarché sans masque », dit-il. Quant à celles qui seraient vaccinées mais en attente de leur deuxième dose, il estime qu’elles devraient elle aussi patienter avant de pouvoir partir en vacances, même si leur test PCR est négatif pour le départ.

Selon le médecin, suivre son conseil relèverait de la pure logique. « Se tester ne protège pas. Par exemple, quiconque se rend sur une île avec un test PCR négatif peut très bien y être infecté, rentrer chez lui et ramener le virus ». Il ajoute que « sans vaccination, il n’y a pas de liberté. Sans cette pression, nous ne parviendrons pas à convaincre les gens. Les personnes non vaccinées sont un danger pour la société et ne devraient donc pas bénéficier des mêmes libertés que les personnes vaccinées ». Par contre, Peter Heinz est contre la vaccination obligatoire, une mesure qualifiée de « paternalisme » par celui-ci.

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Nos livres de l’été

    DR

    La rédaction du « Soir mag » vous recommande quelques lectures coups de cœur. Cette semaine, les trois conseils de Sophie Lagesse.