Les animaux dans l’Histoire (3): la potence ou le bûcher

DR
DR

Jusqu’à l’aube du XVIIIe siècle, les animaux étaient tenus responsables des méfaits et des accidents qu’ils pouvaient occasionner et dont ils devaient répondre personnellement devant les tribunaux ! Le premier cas connu remonte à l’an 800 quand un essaim d’abeilles, qui avait attaqué et tué un homme, fut condamné à la peine capitale par étouffement…

En France, principalement entre les XIIIe et XVIIe siècles, on assista à de véritables procès d’animaux, qui faisaient jurisprudence. Rats, mulots, limaces, sauterelles, sangsues, chenilles et autres...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern