À la télé ce soir: «Bécassine» et «Soeur sourire»

2021-07-19 10_19_56-BÉCASSINE Bande Annonce (Comédie, 2018) - YouTube
Capture d’écran Youtube

Le Soir Mag vous livre ses conseils concernant les programmes tv de ce lundi soir. Suivez le guide !

Bécassine, à 20h25 sur La Une

Bécassine vit dans une ferme bretonne auprès de son père. Devenue adulte, cette jeune femme naïve se rend à Paris pour trouver du travail. En chemin, elle croise la marquise de Grand-Air et son mari qui lui proposent de devenir la nourrice du bébé qu'ils viennent d'adopter. Bécassine s'installe au château...

Soeur Sourire, à 20h55 sur Arte

A la fin des années 1950 en Belgique, Jeannine Deckers envisage de suivre des études supérieures, mais quand son amie Annie tente de l'embrasser, elle change d'avis et entre dans les ordres pour y devenir missionnaire. Elle s'installe au couvent dominicain de Fichermont. L'apprentissage y est dur...

Les étoiles de Dominique Deprêtre

Sœur Sourire, à 20h55 sur Arte - Trois étoiles

de Stijn Coninx (2009)

Critiqué pour son côté un peu kitsch, ce biopic d’une des étoiles les plus filantes de toute l’histoire de la chanson française et même internationale – rappelons qu’un film hollywoodien, « The singing Nun » avec Debbie Reynolds, lui fut consacré en 1966 – vaut ne fût-ce que par le charisme de Cécile de France.

Une aussi longue absence, à 21h sur TV5 Monde - Trois étoiles

d’ Henri Colpi (1961)

Monteur chez Clouzot, Varda, Chaplin et Resnais, le natif de Brigue (en Suisse) qui s’est éteint à Menton à l’âge de 84 ans réalisa un coup de maître avec ce drame psychologique coécrit par Marguerite Duras et Gérard Jarlot, Prix Médicis en 1963. La rencontre devenue célèbre entre Georges Wilson et Alida Valli, la BO de Georges Delerue et ses « Trois petites notes de musique » dont Yves Montand fera un tube, et les superbes images de la Seine à Meudon vaudront à l’ouvrage le Prix Louis-Delluc et la Palme d’Or à Cannes.

Amoureux de ma femme, à 21h05 sur France 3 - Trois étoiles

de Daniel Auteuil (2018)

Avec l’affriolante Adriana Ugarte – la jeune « Julieta » d’Almodovar – en fruit défendu, la savoureuse adaptation d’une pièce de boulevard déjà mise en scène sur les planches par le même Daniel Auteuil. On repense au « Magnifique » de Philippe de Broca !

Piège à grande vitesse, à 20h sur Club RTL - Deux étoiles

de Geoff Murphy (1995)

Le succès inattendu – et totalement mérité – de « Piège en haute mer » imposa commercialement cette suite où on retrouve Steven Seagal seul contre tous ou presque, à bord d’un train devenu fou. On ne dépasse pas vraiment le niveau d’une série B et les aventures du remuant Casey Ryback en resteront là. Notons l’une des premières apparitions de la belle Katherine Heigl dans le rôle de la nièce du héros.

Tout ça pour ça !, à 21h05 sur C8 - Une étoile

de Claude Lelouch (1993)

Fabrice Luchini a remporté l’unique – à ce jour – César de sa carrière, celui du meilleur second rôle au générique de cette comédie pseudo-sentimentale remontant à l’époque où l’auteur d’« Un homme et une femme » se complaisait dans des récits peu voire non structurés.