Lilibet Diana entre finalement dans l’ordre de succession au trône du Royaume-Uni

belgaimage-177258812-full
BelgaImage

Elle est née le 4 juin dernier mais depuis, Lilibet Diana n’avait jamais été inscrite sur la page « Succession » du site officiel de la monarchie britannique, Royal.uk. De fait, elle ne figurait pas au sein de l’ordre de succession au trône britannique. Aujourd’hui, c’est désormais chose faite. Pourquoi la fille d’Harry et Meghan a-t-elle été victime d’un tel délai? Les spécialistes ont leur hypothèse.

Une opération simple qui a pris du temps

Désormais inscrite, Lilibet Diana figure à la huitième place. Elle se place ainsi entre son frère, Archie, septième, et son grand-oncle, le prince Andrew, qui est maintenant huitième. Harry est sixième, bien loin du trio de tête constitué du prince Charles, premier héritier du trône, suivi de William et du prince George. En quatrième et cinquième position, on retrouve les deux autres enfants de Kate et William, Charlotte et Louis.

Evidemment, la presse britannique s’est interrogée sur les raisons du délai nécessaire pour inscrire Lilibet Diana. « Tout ce qu’ils ont à faire est d’appuyer sur le bouton retour à la ligne et de changer le numéro », s’est ainsi exclamé Chris Ship, spécialiste de la famille royale et rédacteur en chef d’ITV Royal. « Ils ont déjà dû faire cela auparavant. Ils l’ont notamment fait pour Archie et pour Louis, quand il est né », ajoute-t-il. Quant à savoir pourquoi il en a été autrement pour Lilibet Diana, Chris Ship a sa petite idée. « J’ai l’impression qu’ils veulent peut-être faire passer un message », juge-t-il. S’agit-il donc d’un autre signe de tension au sein de la famille royale ? Le spécialiste ne s’avance pas plus, les informations étant insuffisantes pour l’affirmer ou pour infirmer.