85% des recommandations ne sont pas suivies par les communes!

Lorsque la rivière est en crue, des aménagements (ici à Jodoigne) permettent de retenir une partie de l’eau en amont, en inondant des prairies ou des terrains. Ce sont les zones d’immersion temporaire.
Lorsque la rivière est en crue, des aménagements (ici à Jodoigne) permettent de retenir une partie de l’eau en amont, en inondant des prairies ou des terrains. Ce sont les zones d’immersion temporaire. - SPW / O. GILGEAN

Depuis 1993, l’intégralité des communes de la Région wallonne, soit 262 entités, ont connu au moins un événement d’inondation, que ce soit par débordement de cours d’eau ou par ruissellement de boue. Ce constat alarmant, dressé par la Région wallonne elle-même, avant les événements dramatiques des 14, 15 et 24 juillet derniers, indiquait déjà l’urgence du problème. On sait désormais que cela doit devenir une priorité vitale. Et il aura fallu malheureusement cette tragédie de l’été pour que tous les acteurs soient enfin déterminés à bouger. « Toutes les communes sont touchées mais...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète