Frédéric dard (5 et fin): le temps des honneurs

belgaimage-75520516-full
BelgaImage

« Découvrir, de son vivant, ce que sera sa postérité, ce n’est pas courant ! » Frédéric Dard est visiblement ému lorsque le 30 octobre 1989, il dévoile la plaque d’une place portant son nom, à Saint-Chef, un village de l’Isère, à 50 kilomètres de Lyon. Un demi-siècle plus tôt, à quelques dizaines de mètres de là, se trouve l’école communale où une autre plaque rappelle le temps où l’enfant qu’il était déjà, a appris à écrire sans imaginer qu’un jour sa plume lui permettrait de prendre son envol.

En cette...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète