Accueil Actu Soirmag

France: il traîne son chien sur le périphérique avec sa voiture et l’abandonne à l’agonie

Prévenue des faits, la police est intervenue mais trop tard.

Temps de lecture: 2 min

Scène d’horreur ce lundi soir sur le boulevard périphérique de Nantes, à hauteur de la porte de Grand Lieu, au sud de l’agglomération. Un chien est alors attaché à l’attache-remorque d’une Peugeot 3008 qui fonce à toute allure sur cette route. Deux témoins, choqués, ont alors agi pour abréger les souffrances de l’animal. Mais l’histoire ne s’est pas vraiment bien terminée.

Un chien en piteux état

Selon Ouest-France, pour forcer le conducteur de la Peugeot à s’arrêter, ces deux personnes décident d’appuyer sur le champignon au niveau du pont de Cheviré, à l’ouest de Nantes. Il leur faut monter jusqu’à 140 km/h pour que l’automobiliste soit coincé et stoppé. Interrogé sur les sévices commis à son chien, il affirme qu’il « ne savait pas » qu’il était attaché là. Il précise par ailleurs que la voiture ne lui appartient pas. Le chien est détaché et laissé sur le bas-côté de la route. Puis l’air de rien, son propriétaire est reparti.

France-Bleu donne une version légèrement différente. Selon ce média, un automobiliste a vu le conducteur de la 3008 traîner l’animal sur au moins 10 mètres à grande vitesse. Le propriétaire du chien s’est ensuite arrêté, l’a détaché et laissé sur le bord de la route, avant de partir.

Quoi qu’il en soit, la police finit par être appelée et arrive trop tard pour interpeller le malfrat. Les recherches sont en cours pour retrouver sa trace. Quant au chien, il a été pris en charge par les pompiers et conduit dans une clinique vétérinaire. A l’agonie, il aurait peu de chances de s’en sortir. Ouest-France ajoute même que l’euthanasie était envisagée ce lundi soir.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une