Les médecins de Britney Spears prennent sa défense contre son père

BELGAIMAGE-153311602
BelgaImage

Ce mercredi, Britney Spears a pu se réjouir de l’arrivée d’un nouveau soutien de taille dans le cadre de sa bataille judiciaire, comme le révèle Variety. Ses médecins ont remis à la Cour supérieure du comté de Los Angeles un document où ils expliquent pourquoi le père de la pop star, James Spears, ne devrait plus exercer la tutelle sur sa fille.

Pour le bien de sa santé mentale

Dans ce texte déposé par l’avocate de la co-tutrice de la chanteuse, Jodi Montgomery, les médecins affirment que s’ils font cet appel, c’est pour le bien de la chanteuse. « La relation entre (Britney) et son père porte atteinte à la santé mentale de Mme Spears, à son bien-être et à sa capacité de poursuivre et de continuer sa carrière extraordinaire », écrivent-ils. « Il n’est pas dans son meilleur intérêt de conserver Mr. Spears comme tuteur ».

Avec cet avis médical, Jodi Montgomery espère que les juges pencheront finalement en faveur de Britney Spears. Cela appuie aussi les dires de l’artiste qui serait obligée de porter un stérilet bien qu’elle veuille un enfant, une affirmation totalement contredite par James Spears. Le nouvel avocat de la chanteuse, Mathew Rosengart, indique d’autre part que le père a « largement profité » de la tutelle avec un versement de 16.000 dollars sur son compte provenant directement de la fortune de sa fille. « De sérieuses questions se posent quant à la mauvaise conduite potentielle de Mr. Spears, y compris les conflits d’intérêts, les abus de la curatelle et la dissipation évidente de la fortune de Ms. Spears, que Mr. Spears contrôle effectivement depuis 2008 », affirme-t-il.