Les musées sans voiture (7): le Musée Vieille Montagne, no man’s land

(c) Musée Vieille Montagne - Martin Roehn
Musée Vieille Montagne

Quelque part entre les frontières, en 1814… Au lendemain de la chute du Premier Empire, alors que les puissances européennes entament une redéfinition des frontières, le Royaume des Pays-Bas et la Prusse se disputent la mine de zinc de la Vieille Montagne, tous deux en revendiquant la propriété lors du Congrès de Vienne. Les discussions sont nombreuses, les négociations âpres. Mais deux ans plus tard, c’est le statu quo : le traité frontalier d’Aix-la-Chapelle maintient les deux frontières telles que fixées à Vienne, entre lesquelles « résiste encore et toujours à l’envahisseur...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète