Accueil Actu Soirmag

Fait rare: un phoque marbré secouru à Calais, très loin de sa zone d’habitat

L’animal est normalement censé nager dans des eaux bien plus septentrionales.

Temps de lecture: 2 min

Ce n’est pas du tout la première fois que la Ligue de protection des animaux (LPA) sauve un phoque, mais l’un des derniers en date n’est pas comme les autres. Contrairement aux cinq actuellement soignés à Calais, Louise 598 (son petit surnom) est un phoque marbré femelle. Elle a été retrouvée en détresse sur une plage française lors d’une chaude journée d’été. Un environnement hostile puisque cette espèce se retrouve normalement… au pôle Nord.

A l’inverse des autres phoques secourus, qui viennent généralement de la baie de Somme, Louise 598 a donc payé cher le prix de son escapade vers le sud. Elle souffrait notamment d’hyperthermie et il fallait absolument trouver un moyen de la refroidir. L’association a donc demandé l’aide d’un supermarché qui a fourni la glace nécessaire.

« Ce n’est pas la première fois qu’on en recueille un dans le centre mais ça reste rare, car ce phoque n’est pas un habitué de la Manche », explique Chrystel, soigneuse animalière, à la Voix du Nord. Le phoque va mieux aujourd’hui mais son retour à l’océan attendra encore car « elle refuse de se nourrir seule du fait du stress ». « Nous la relâcherons dès que son état le permettra afin qu'elle puisse rentrer chez elle, avec des réserves suffisantes pour son voyage ».

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une