Accueil Actu Soirmag

Lambert Wilson, Nathalie Baye et Jacques Dutronc se mobilisent contre la vente des animaux en ligne

Au total, une quinzaine de personnalités s’est mobilisée pour demander la fin de la vente en ligne d’animaux. Ils dénoncent surtout ce qu’ils considèrent comme la source des abandons d’animaux.

Temps de lecture: 2 min

Une quinzaine de personnalités dont Lambert Wilson, Nathalie Baye, Jacques Dutronc ou même David Hallyday demandent des véritables mesures pour que les animaleries arrêtent de proposer des animaux à la vente en ligne. Selon eux, ce système de vente participe à l’augmentation du nombre d’abandon des animaux. Avec l’arrivée de l’été et les adoptions massives pendant la période de confinement, la SPA et les refuges expliquent voir le nombre d’animaux abandonnés augmenter significativement.

Ce sont autant des acteurs que des chanteurs ou des intellectuels qui se sont mobilisés pour demander des « mesures réellement efficaces pour lutter contre les abandons à la source ». Ils se sont exprimés à travers une lettre ouverte pour faire passer leur message. Ils souhaitent notamment l’interdiction de la vente d’animaux en magasin et en ligne, « sur des sites comme Le Bon Coin » ajoutent-ils.

Dans leur lettre, ils dénoncent ces magasins qui vendent les animaux « comme une vulgaire marchandise » et expliquent que selon eux, cette attitude renforce « l’objectification de l’animal, mis au monde pour le profit et vendu comme une vulgaire marchandise, et à d’innombrables cas de négligence, maltraitances et abandons ».

Les refuges et des organismes comme la SPA voient leurs centres saturés et ont beaucoup de difficultés à trouver des familles prêtes à adopter les animaux.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une