Accueil Actu Soirmag

Un chien égaré parcourt 380km pour rentrer chez lui: «C’est impossible», juge une spécialiste

Comment Pablo, un jeune chien égaré en vacances, a-t-il pu rejoindre la maison de ses maîtres, à 380km de l’endroit où il a disparu ?

Temps de lecture: 2 min

Pablo a-t-il réellement marché 380km pour rentrer chez ses maîtres ? C’est la question que ses derniers se posent, depuis que le jeune chien de deux ans, qui s’était égaré durant les vacances, est revenu à la maison tout seul.

En effet, comme on vous l’expliquait vendredi sur base des informations de France Bleu, les maîtres de Pablo, Catherine et Roger, avaient perdu leur chien en Savoie. Il était parti se promener seul, et n’était pas revenu au camping-car familial, ce qui avait contraint le couple à repartir sans son animal de compagnie. Mais surprise, après quatre jours, le petit jagdterrier était réapparu en bonne santé, chez lui, dans le Gard, soit 380km plus loin.

Mais selon une éducatrice canine, aussi psychologue pour chien, il est impossible que Pablo ait parcouru tout ce trajet « à pattes ». « Ça supposerait qu’il ait fait du 6 km/h, 24 heures sur 24 ! Il n’a pas la résistance pour ça ce petit chien », a réagi Arianne Séveran, interrogée par France Bleu. Selon elle, le retour du chien chez ses maîtres peut s’expliquer de deux façons : soit le chien a été volé par une personne se dirigeant vers le sud de la France, a réussi à s’enfuir et a terminé son voyage à pattes, « soit Pablo s’est retrouvé enfermé dans une bétaillère ».

Pour Arianna Séveran, la deuxième hypothèse est la plus probable, d’autant plus que le jeune jagdterrier sentait le mouton lorsqu’il est rentré chez ses propriétaires. Quoi qu’il en soit, Pablo est sain et sauf après son périple mystérieux.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une