Le fils d’un baron de la drogue compte poursuivre Netflix en justice

Miguel Rodriguez Orejuela lors de sa capture en 1995. BelgaImage
Miguel Rodriguez Orejuela lors de sa capture en 1995. BelgaImage

William Rodriguez est le fils de l’ancien chef de cartel de Cali en Colombie, Miguel Droguez Orejuela. C’est contre Netflix que William Rodriguez compte se dresser. Il estime que la plateforme de streaming a plagié son livre pour réaliser la série « El Cartel de la Sapos, El origen ». La série est diffusée depuis le début de l’été dans plusieurs pays, aux États-Unis et en Espagne notamment. Elle n’est cependant pas disponible en Colombie.

Pour le fils de cet ancien baron de la drogue, la série est « surréaliste » et elle « commercialise son nom ». Il a d'ailleurs déclaré dans une radio locale qu’il investirait tous les moyens pour que la série soit suspendue. William Rodriguez, qui a écrit un livre, estime que la série portée par Netflix l’a « plagié ». Il ajoute aussi qu’il a bien l’intention de demander des réparations pour «  tous les dommages et préjudices moraux  » causés par «  les inventions de ce dessin anim » ».

« Une œuvre de fiction »

Il reproche donc à la plateforme de tirer des bénéfices de son « intimité familiale », d’autant plus que selon William Rodriguez, le personnage de Wilmer, présente de nombreux traits communs avec lui. Netflix assure pourtant que c’est une « œuvre de fiction », produite par des scénaristes.

Le cartel de Cali a de quoi nourrir les fantasmes puisqu’il a été considéré comme l’une des plus grandes organisations criminelles au monde face à celui de Medellin, tenu par Pablo Escobar. Le cartel a été démantelé dans les années 1990. Les membres importants du cartel de Cali ont été arrêtés en 1995 et extradés vers les États-Unis une dizaine d’années plus tard pour être jugés pour trafic de drogue et blanchiment d’argent.

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?