Danse avec les stars: Maxime Dereymez hospitalisé, la production s’inquiète du retard pris aux répétitions

belgaimage-177131223-full
Abacapress

À moins de deux semaines du retour de « Danse avec les stars » sur TF1, le célèbre danseur de l’émission Maxime Dereymez s’est octroyé une petite frayeur, comme il l’a expliqué sur Instagram.

« Soulagé d’être enfin de retour sur ‘Danse avec les stars’, même si ce début de saison fut très compliqué… », a commencé le danseur, avant d’expliquer les raisons de ce retour chamboulé : « En raison d’une infection à l’œil, appelée ‘kératite’, j’ai dû être hospitalisé pendant 3 jours, et commencer un traitement intensif pour me soigner au plus vite et surtout ne pas perdre mon œil ». Maxime Dereymez a confié n’être pas très précautionneux avec ses lentilles, ce qui aurait causé l’infection. S’il va mieux maintenant, le danseur devra porter des lunettes pendant tout le tournage de « DALS », pour protéger son œil endommagé.

Du côté de la production, on s’inquiète de la préparation chamboulée de l’artiste. « Rien n’est prêt », a même confié une source proche du programme à Voici, « Maxime Dereymez a pris du retard dans ses répétitions avec sa partenaire à cause de son hospitalisation ». Mais connaissant le danseur, il est déjà en train de mettre les bouchées doubles pour rattraper ces quelques jours où il était absent. Rendez-vous le 17 septembre sur TF1 pour découvrir avec qui il dansera cette saison.

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?