Un proche du prince Charles accusé d’avoir usé de son influence pour aider un Saoudien

BelgaImage
BelgaImage

Michael Fawcett est un ancien valet adjoint du prince Charles. Le proche du prince Charles était aussi à la tête d’une fondation créée par le prince. Finalement l’homme a démissionné « temporairement » suite à cette affaire. Le Sunday Times et le Mail on Sunday ont rapporté que l’homme aurait des liens avec un homme d’affaire saoudien, Mahfouz Marei Mubarak bin Mahfouz et qu’il aurait utilisé son réseau d’influence pour l’aider.

Mahfouz Marei Mubarak bin Mahfouz est reconnu comme un donateur important pour des œuvres caritatives qui touchent à la monarchie. Par son influence, l’ancien valet du prince Charles aurait permis au donateur d’être fait commandeur de l’Empire britannique par le prince Charles lui-même, lors d’une cérémonie à Buckingham Palace en 2016.

Autre élément, cette cérémonie n’est pas publiée dans la liste officielle des engagements royaux. Pourtant, être commandeur de l’Empire britannique est un titre honorifique très avantageux, notamment si l’homme d’affaires saoudien souhaite demander la nationalité britannique comme le précisent les journaux.

Une enquête prise au sérieux

Le généreux donateur, notamment d’un projet de restauration qui intéresse le prince, n’estime pas la situation comme problématique. L’ancien valet du prince, Michael Fawcett de son côté a démissionné de son poste comme directeur de la fondation du prince Charles. Cette démission est temporaire, le temps de mettre plus en lumière ce possible cas d’abus d’influence. Douglas Connell, le président de la Prince’s Fondation a déclaré : « Michael Fawcett a proposé de se retirer temporairement de ses fonctions actives de directeur général de la Prince’s Foundation pendant que l’enquête des administrateurs est en cours. The Prince’s Foundation a accepté cette offre. Michael soutient pleinement l’enquête en cours et a confirmé qu’il collaborerait à l’enquête ».

L’affaire est prise très au sérieux selon la porte-parole de la fondation. Michael Fawcett connaît bien la famille royale et travaille avec eux depuis 1981. Il a notamment été valet de pied de la reine puis valet assistant du prince Charles. Ce n’est pas la première fois que son nom apparaît dans une histoire puisqu’en 2003, il avait été la cible d’accusations de mauvaise conduite financière concernant la vente de cadeaux à l’intention de la famille royale. Il a été innocenté par la suite.

 
  • En pointillé: Corto Maltese

    ISOPIX_20259322-002

    Héros créé par Hugo Pratt, l’aventurier des mers est à l’honneur dans une nouvelle BD et une expo à Bruxelles.

  • belgaimage-175092986-full

    Duc d’Edimbourg : un héritage classé top secret

    Les dernières volontés du mari de la Reine ne seront rendues publiques que dans 90 ans.

  • Lynk&Co

    Lynk&Co 01: concept commercial

    Annoncée en Europe depuis quelques années, la marque Lynk&Co arrive enfin chez nous, avec un SUV hybride rechargeable qui fait l’effet d’une excellente surprise. Et au-delà de la voiture, il y a aussi un nouveau concept commercial.

  • DR

    Triumph Speed Twin: exercice de style

    Présentée en 2018 lors de son come-back, la Speed Twin version 2021 a su se faire désirer. Elle a de quoi : ses atouts et ses atours relèvent d’un classicisme très moderne.