Joana Balavoine raconte ses démons

BelgaImage
BelgaImage

Née quelques mois après le décès de son célèbre papa, Joana Balavoine est, elle aussi, chanteuse. Mais pas uniquement. Dans la bande dessinée « Les lions endormis », la jeune femme de 35 ans se raconte. Le manque d’un père, mais aussi l’addiction. La drogue s’invite dans sa vie alors qu’elle n’est qu’adolescente. À 16 ans, lors d’un job d’étudiant, on lui propose de la cocaïne, de l’ecstasy. Très vite, ces drogues deviennent une bouée de sauvetage face à un mal-être qu’elle ne soupçonnait pas. Dans cet ouvrage, signé par Sylvie Gaillard et Fanny Montgermont, Joana se raconte au...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète