Vins wallons: une année difficile pour le millésime 2021

Au milieu de ses vignes, le maître de chai de « Vin de Liège », Romain Bévillard, nous emmène constater les dégâts. «  Là, on voit très bien les dommages, les plants sont brûlés », lance-t-il, quelque peu amer. « Sur deux de nos parcelles, entre le gel du printemps dernier, et la météo maussade de cet été, les pertes se chiffrent à 80 %. » En effet, l’humidité a été propice au développement de maladies dans les cultures. Le mildiou s’est emparé des vignes. Ce champignon s’est logé dans les feuilles, les a...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète