L’arbre le plus grand du monde emballé par les pompiers pour le protéger des incendies (photos)

Alors que la Californie est ravagée par les incendies depuis de nombreuses semaines, des pompiers américains ont été réquisitionnés pour une mission bien particulière jeudi. Ils ont dû envelopper le pied du plus arbre du monde avec une couverture ignifuge, afin de la protéger des feux de forêt qui font rage dans la région, explique The Guardian.

Situé dans le Sequoia National Park, l’arbre le grand du monde, baptisé General Sherman, mesure 84 mètres de haut et sa circonférence, à la base, est 31 mètres ! Il est considéré comme l’un des plus anciens êtres vivants sur Terre, car il a entre 2.300 et 2.700 ans. C’est pour toutes ces raisons que les responsables du parc tentent de la protéger à tout prix.

Au sein même du Sequoia National Park, deux incendies sont en cours, déclenchés la semaine dernière par la foudre. Ils ont déjà ravagé 12 kilomètres carrés, et menacent donc la forêt où se situe le General Sherman, mais aussi d’autres séquoias géants.

Habituellement, les arbres géants de ce parc résistent facilement aux incendies saisonniers. Mais depuis plusieurs années, l’intensité des feux de forêt a augmenté, et la survie de ces séquoias est maintenant menacée.

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?