Un homme agresse sans le savoir un champion du monde junior de jujitsu… à ses dépens (vidéo)

MMA (2)
Capture d’écran Youtube

Ce jeudi, Alex Williams, un jeune Anglais de 16 ans, mangeait tranquillement son repas sur un banc dans la High Street de Guisborough, une petite ville tout au nord du Yorkshire. Un homme s’approche alors de lui et se montre de plus en plus menaçant. « Je vais te casser la tête ! Je vais te poignarder dans la ruelle ! », lui dit son agresseur qui va très vite regretter son geste. Car ce que ce dernier ne sait pas, c’est qu’il s’attaque à un quadruple champion du monde junior de jujitsu brésilien, qui est également champion d'arts martiaux mixtes (MMA).

Une histoire qui pourrait doper la pratique des sports de combat

Face à ces menaces, Alex Williams riposte alors à la vitesse de l’éclair et projette son agresseur au sol. Il l’immobilise puis le laisse s’en aller, croyant qu’il a retenu la leçon. Malheureusement, l’homme compte bien en découdre et le combat continue. Il se jette ensuite sur la tête d’Alex Williams et lui arrache un bout d’oreille. Ce n’est qu’après qu’il prend la fuite.

« Je suis allé à l’hôpital pour la faire nettoyer et j’ai six points de suture maintenant », confie le champion à Teesside News, alors qu’il apprend que la vidéo de l’agression a fait 1,3 million de vues. « Je suis heureux que cela ait sensibilisé d'autres jeunes comme moi pour, espérons-le, les inspirer à se lancer dans un sport de combat ou quelque chose où ils peuvent apprendre à se défendre en toute sécurité », déclare-t-il à la presse anglaise.

 
  • Grand séducteur, Claude François aimait les très jeunes femmes.

    Claude François, sa part d’ombre

    Trois ans après la révélation de l’existence de sa fille cachée, une nouvelle enquête dévoile le goût du chanteur pour de très jeunes fans.

  • Le travail d’intégration permet une meilleure scolarité pour les élèves «dys». La tablette est un outil très utile.

    Apprendre à maîtriser les troubles «dys»

    Les enfants qui souffrent de dyslexie, dyscalculie, dyspraxie… sont souvent considérés comme distraits, rêveurs, peu intéressés ou agités. Ils seraient entre 3 et 7 %.

  • Environ 15% des colis proviennent de vendeurs en ligne qui ne sont pas enregistrés auprès de l’Union européenne : la TVA et des frais sont alors dus par l’acheteur au moment de la livraison…

    Achats sur internet : gare aux taxes

    Des prix parfois multipliés par trois une fois la livraison effectuée. Désormais, tout ce qui vient d’un vendeur hors Union européenne est frappé par la TVA et des frais. Conseils.