Michel Cymes co-animateur d’un nouveau jeu sur la santé sur France 2

belgaimage-154844604-full
BelgaImage

Vendredi dernier, Télé-Star révélait que France Télévisions a confié à Michel Cymes la tâche de co-animer un nouveau programme sur France 2 : « Vitamine C ». Ce 19 septembre, le Journal du dimanche a interrogé le célèbre médecin qui a donné plusieurs informations supplémentaires sur ce jeu autour de la santé. De quoi imaginer à quoi ressemblera ce projet qui arrivera d’ici peu de temps.

Un programme « d’infotainment »

La première de « Vitamine C » est en effet prévue pour le dimanche 10 octobre, soit dans deux grosses semaines. Michel Cymes sera alors aux commandes aux côtés de l’animatrice belge Bérénice (écartée la semaine dernière de la matinale d’Europe 1). Il ne s’agit pas d’un programme du soir mais de l’après-midi puisqu’il sera diffusé à 17h40.

Le but de ce qui est présenté comme un « comedy game«    : se faire affronter deux équipes de deux célébrités sur des questions liées à la santé et au bien-être, et ce pendant une heure, « le tout au chevet d’un patient imaginaire dessiné sur écran ». « L’idée est de s’amuser autour des questions de santé tout en apprenant des choses. Bérénice va diriger ce jeu. J’y apporterai des compléments d’information », ajoute Michel Cymes. « C’est moins une émission de divertissement pur qu’un programme d’infotainment. Il n’y aura jamais rien de grave dans l’émission, même si tout sera abordé avec rigueur ».

Les premiers participants sont déjà connus puisqu’il s’agit d’Anne Roumanoff, Hélène Ségara, Bérengère Krief et de l’acteur Maurice Barthélémy. Parmi les questions qui leur seront posées, on trouve « Vous ne pouvez pas donner votre sang si vous vous êtes fait tatouer ‘maman’ dans le dos la semaine dernière » et « Quel est le poids record d’un kyste de l’ovaire ? ». « On va en faire encore plus ici aux côtés de personnalités qui auront du répondant, de la repartie et de l’humour », assure Michel Cymes. « Ce seront des gens capables de déconner. Et comme je suis plutôt en fin de carrière, en phase d’atterrissage et moins de décollage, je vais me permettre d’en faire plus. Beaucoup plus ».

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?