Une hôtesse de l’air explique pourquoi Meghan et Harry ne peuvent pas commander la même nourriture durant un vol

Belgaimage
Belgaimage

En 2017, Meghan et Harry se sont rendus à Tromso, une ville située dans le nord de la Norvège. Célèbre pour ses magnifiques aurores boréales, le lieu est également celui où le prince a demandé Meghan en mariage. Présente dans l’avion, une hôtesse de l’air a révélé ce que le couple a commandé ce jour-là durant le vol de trois heures, tout en dévoilant une théorie intéressante. Elle a en effet remarqué que le couple avait fait exprès de faire des choix différents de nourriture à bord de l’avion, selon RTL.

« Harry et Meghan ont été charmants pendant tout le vol. Ils ont dit à la compagnie aérienne qu'ils voulaient être traités comme des passagers normaux, donc nous n'avons fait aucune exception ou service spécial pour eux. Au début du vol, ils ont regardé le menu et je pouvais voir qu'ils discutaient de ce qu'ils allaient commander. Lorsque nous sommes passés avec le chariot de service, ils m'ont arrêtée et m'ont demandé une boisson et une collation », a-t-elle indiqué.

« Harry a pris un thé pour le petit-déjeuner et un muffin au citron et Meghan a également pris du thé, mais elle a choisi des sablés - un choix très britannique », ajouté la jeune femme. Ayant remarqué que les choix du couple n’étaient pas les mêmes, l’hôtesse de l’air a estimé que c’était sans doute une obligation, pour éviter un risque commun de contamination ou d’intoxication alimentaire. « Je dirais qu'ils ont commandé des choses différentes parce qu'ils devaient le faire », a-t-elle expliqué, d’après RTL.

« Les pilotes ne peuvent pas manger la même chose, par exemple, et les hôtesses de l'air doivent s'assurer qu'ils mangent des repas différents pendant le vol. C'est pour éviter qu'ils ne tombent malades en même temps. C'est une procédure de sécurité en cas d'intoxication alimentaire. L'un peut tomber malade mais pas l'autre. Leur garde du corps a également commandé autre chose. » Les membres de la famille royale semblent donc devoir aussi suivre cette procédure pour éviter tout incident. Des protocoles sont ainsi mis en place pour éviter des intoxications alimentaires lors de déplacements. D’après l’Express, les membres les plus âgés de la famille royale doivent notamment éviter les fruits de mer et crustacés lors des voyages officiels.

 
  • Grand séducteur, Claude François aimait les très jeunes femmes.

    Claude François, sa part d’ombre

    Trois ans après la révélation de l’existence de sa fille cachée, une nouvelle enquête dévoile le goût du chanteur pour de très jeunes fans.

  • Le travail d’intégration permet une meilleure scolarité pour les élèves «dys». La tablette est un outil très utile.

    Apprendre à maîtriser les troubles «dys»

    Les enfants qui souffrent de dyslexie, dyscalculie, dyspraxie… sont souvent considérés comme distraits, rêveurs, peu intéressés ou agités. Ils seraient entre 3 et 7 %.

  • Environ 15% des colis proviennent de vendeurs en ligne qui ne sont pas enregistrés auprès de l’Union européenne : la TVA et des frais sont alors dus par l’acheteur au moment de la livraison…

    Achats sur internet : gare aux taxes

    Des prix parfois multipliés par trois une fois la livraison effectuée. Désormais, tout ce qui vient d’un vendeur hors Union européenne est frappé par la TVA et des frais. Conseils.