Un avion heurte des oiseaux qui provoquent des explosions (vidéo)

614df03085f5400df8072501
Capture d’écran Twitter

Jeudi dernier, un Boeing de la compagnie russe Azur Air devait quitter la station balnéaire de Varadero, à Cuba, pour rejoindre Moscou. Mais au moment du décollage, pas de chance : l’avion se retrouve face à une nuée d’oiseaux (des aigles selon Russia Today). Impossible de l’éviter, l’appareil va déjà trop vite. La collision est alors inévitable et effrayante, comme le montre la vidéo prise par un passager.

Selon les médias russes, un des volatiles s’est heurté contre l’aile de l’avion et a été propulsé dans les airs. Un ou plusieurs autres sont quant à eux passés directement dans une turbine, produisant au passage plusieurs explosions assez inquiétantes. Il semble qu’un oiseau ait aussi causé des dommages au nez de l’avion.

« L'incident s'est produit pendant la course au décollage du vol ZF 556. Afin d'assurer la sécurité, le commandant a décidé d'interrompre le décollage et l'avion est retourné en toute sécurité sur le parking », a déclaré un porte-parole d'Azur Air aux médias russes. Les passagers s’en sont donc tirés avec une belle frayeur, sans plus.

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?