Le combat d’une vie

Charles Berling très convaincant incarne Robert Badinter, militant contre la peine de mort.
Charles Berling très convaincant incarne Robert Badinter, militant contre la peine de mort. - Isopix

Il a aujourd’hui 93 ans et se dit heureux d’avoir mis fin « à cette justice qui tue ». Il envisage de partir en paix, le devoir accompli. Robert Badinter défendra jusqu’à son dernier souffle son œuvre centrale : faire voter l’abolition de la peine de mort en France, ce qu’il obtiendra le 18 septembre 1981, la majorité mitterrandienne de gauche étant rejointe par une partie des députés de droite, dont Jacques Chirac, François Fillon ou encore Philippe Séguin. Sourcils broussailleux, voix de stentor, regard habité, l’ancien garde des Sceaux avait dû « plaider...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète