Les audiences de «The Artist» au plus bas

B9728443484Z.1_20210926085821_000+G1MJ0P5S6.2-0
D.R.

Après trois semaines de diffusion le samedi soir en prime time, en concurrence avec « The Voice All Stars », « The Artist » a testé vendredi soir son nouvel horaire. L’émission créée et animée par Nagui a en effet été reléguée par France 2 en deuxième partie de soirée le vendredi, après des audiences en dessous de celles espérées pour ce tout nouveau show musical. Mais ce changement de programmation n’a pas porté chance à Nagui, qui animait donc son quatrième – et antépénultième – numéro, dès 22h40.

D’après les chiffres de Médiamétrie, relayés par Pure Médias, « The Artist » n’a attiré que 530.000 téléspectateurs, ce qui représente une part de marché de 5,2 %. Le pire score en nombre de téléspectateurs depuis le début de l’émission. Le premier numéro avait rassemblé 1,32 million de personnes, puis le deuxième 990.000 et le troisième, samedi dernier, 847.000. Pourtant, ce vendredi, France 2 a pris la première place du classement des audiences en première partie de soirée, grâce au retour de la série « César Wagner ». Mais une grande partie des fans de Gil Alma (qui incarne le personnage principal de cette fiction) a visiblement coupé leur téléviseur avant que débute « The Artist ».

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?