À la télé ce soir: la série «V», un docu sur Merkel, et «007 Spectre»

BELGAIMAGE-85836394
BelgaImage

« V », 20h55 sur AB1

Les envahisseurs ont été vaincus, et Diana, qui dirigeait les troupes des Visiteurs, a été capturée par Donovan. Accusée de crime contre la race humaine, elle est sur le point d'être jugée. L'année suivante, la société Science Frontière obtient le droit d'étudier le vaisseau-mère des Visiteurs afin de pouvoir profiter des avancées technologiques de la civilisation extraterrestre. Nathan Bates charge Julie Parish de coordonner ce projet qui risque de bouleverser quelques idées établies...

« Recherche Merkel désespérément », 20h55 sur France 5

Dans les mois qui suivront les élections fédérales du 26 septembre, Angela Merkel quittera la chancellerie après seize ans de pouvoir et au sommet de sa popularité. Son style unique, son rejet des artifices de la communication et de la mise en scène de sa vie privée la rendent insaisissable. Pour percer son mystère, la journaliste Marion Van Renterghem a mené une enquête de plusieurs années.

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Big Eyes », à 20h55 sur Arte - Trois étoiles

En tournant exceptionnellement le dos à son monde imaginaire et fantastique habituel, le réalisateur de « Beetlejuice » cède à la mode du biopic avec cette reconstitution d’une supercherie artistique d’autant plus incroyable qu’elle est authentique et assez peu connue de ce côté-ci de l’Atlantique. L’occasion de redécouvrir l’Amérique glamour des fifties et l’éclosion discrète du féminisme au travers d’un récit palpitant d’un bout à l’autre, jusqu’au procès hawaïen qui révéla l’ampleur des faits.

« Le petit baigneur », à 21h05 sur C8 - Trois étoiles

Toute l’équipe des Branquignols – mais non, pas « la fille du guignol », voyons ! – au service d’un Louis de Funès au sommet de sa forme, ça donne un film comique speedé à l’image de son héros et du réalisateur, qui a su garder sa personnalité avec des séquences uniques, comme la chaire de vérité qui s’effondre, la latrine sur le canot à la dérive ou le capot de la Jaguar Type E qui s’allonge. Notre plaisir aussi.

« 007 Spectre », à 21h05 sur France 2 - Trois étoiles

Les scénaristes du 24e titre officiel de la plus grande saga ciné de l’histoire n’ont pas osé aller jusqu’à donner au prédisposé Christoph Waltz le nom de Blofeld pour incarner le malfaisant bonhomme au chat blanc jadis joué par Donald Pleasence, Telly Savalas et Charles Gray à l’époque de Sean Connery et George Lazenby. Avec Daniel Craig, c’est toujours aussi spectaculaire au niveau de la séquence d’ouverture et aussi désespérément dénué d’humour.

« Bienvenue chez les Ch’tis », à 21h05 sur TF1 - Trois étoiles

On n’a pas fini de multiplier les superlatifs encensant cette comédie coécrite et réalisée par celui qui est devenu l’acteur le mieux payé du cinéma français. Un triomphe fort sympathique, aussi par son côté humain et pittoresque. Cela dit, résiste-t-il à un dix-huitième ou vingt-septième visionnage comme « La grande vadrouille » ?

« No Escape », à 22h45 sur 13e Rue - Deux étoiles

Owen Wilson et Lake Bell incarnent le couple soumis à la traque aveugle de Khmers rouges dans ce film d’action où la tension est énorme, et l’intrusion parfaitement « ciblée » de Pierce Brosnan plutôt cocasse.

 
  • François Chladiuk (à gauche) en compagnie de Walter Littlemoon venu tout spécialement à Lyon pour l’inauguration de l’expo.

    François Chladiuk, l’ami des Sioux

    Ce Belge possède une exceptionnelle collection de pièces indiennes historiques, exposée actuellement dans un musée de Lyon.

  • La fashion victim porte des vêtements à la mode, même s’ils ne sont pas beaux, accumule souvent de manière compulsive des articles et peut aller au contraire de la saison.

    De la fashion victim au feutre

    Dans un livre aussi dense qu’une garde-robe qui déborde, Martine Magnin et Mathilde de Jamblinne nous parlent chiffons avec passion. Extraits.

  • Face aux témoignage, Éliane Deschamps a toujours nié les accusations d’emprise.

    La gouroue qui voyait la Vierge

    En France, Éliane Deschamps se retrouve devant la justice pour abus de faiblesse. Elle a martyrisé les adeptes du groupe « Amour et miséricorde ».