Accueil Actu Stars

Brassens, le poète des humbles

Disparu il y a quarante ans, Georges Brassens refusa toujours d’entrer dans le giron de la morale bourgeoise. Ses chansons défendaient la liberté.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 3 min

1921-1981, à peine 60 ans quand il cassa sa pipe. Ce sacripant de Georges Brassens ne s’embarrassait pas des convenances. Il chante ce que lui dicte son cœur, traque les faux-semblants, se moque du corset hypocrite des gens bien comme il faut et met en rimes ses humeurs.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs