Koh-Lanta : un pacte secret a été formé lors de la victoire de Clémence

B9728088703Z.1_20210824152941_000+GLUIPQ061.2-0
TF1

Ce 6 octobre, Cyril Hanouna recevait Mohamed, un ancien candidat de Koh-Lanta, et l’animateur n’a pas résisté à l’envie de lui poser une question délicate. Est-ce que les pactes secrets, c’est quelque chose de réel dans le jeu de TF1 ou pas ? Et la réponse, c’est oui ! « Ça a existé, en 2005, on ne se le cache pas, on l’a fait avec Clémence, avec Coumba », répond l’ancien aventurier qui précise la teneur de ce contrat.

« Pas sûr que la production le savait »

Le but, c’était en réalité de répartir les gains entre membres du pacte une fois le jeu fini. « On savait qu’on allait arriver à plusieurs en finale, on ne voulait pas qu’il y en ait qu’un qui prenne le gain, du coup on l’a partagé à cinq. On a partagé 110000 euros. J’ai pris un petit billet, j’étais content. Je ne suis pas sûr que la production le savait », confie Mohamed, bien après les faits donc.

Un autre supposé pacte a été cité par la chroniqueuse Géraldine Maillet : « J’ai entendu ça par rapport à Claude cette année. Il aurait fait un pacte avec Phil, avec Laurent et avec une autre aventurière ». S’il ne fait pas partie de la nouvelle saison, Mohamed acquisse : « Avant d’être castés, ils se passent des coups de fil, vu qu’ils se connaissent tous dans les ‘All Stars’, et ils font des alliances ».

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?