À cause de son état de santé, le retour de Charlène à Monaco a une nouvelle fois été repoussé

Belgaimage
Belgaimage

Depuis le mois de mars, la princesse Charlène se trouve en Afrique du Sud. Initialement, elle s’y était rendue pour assister à des funérailles et pour apporter son soutien à la sauvegarde des rhinocéros, espèce menacée. Finalement, l’épouse du prince Albert de Monaco a dû prolonger son séjour à cause de problèmes de santé. Elle souffrirait en effet d’une infection de la sphère ORL, causée par une greffe des sinus servant à piser des implants dentaires, rapporte RTL. Cette infection l’empêche ainsi de prendre l’avion pour rentrer chez elle.

Au mois d’août, la princesse avait déjà subi une opération sous anesthésie générale et le mois dernier, elle avait été à nouveau hospitalisée à la suite d’un malaise. Il semblait que son état s’était amélioré mais ce n’est visiblement pas encore le cas. Charlène devait en effet rentrer à Monaco avant la fin du mois d’octobre, mais ce retour à encore une fois été repoussé car elle doit être opérée à nouveau.

« Son Altesse Sérénissime la princesse Charlène de Monaco sera mise sous anesthésie générale pour sa dernière opération qui doit avoir lieu aujourd’hui (vendredi 8 octobre, ndlr). La Fondation de la princesse Charlène de Monaco lui souhaite ses meilleurs vœux quant à cette dernière procédure et le processus de guérison », a indiqué sa fondation dans un communiqué, rapporte RTL. La durée de son rétablissement n’a pas été annoncée.

S’ils assurent que tout va bien entre eux, la longue séparation entre le prince Albert et la princesse Charlène a lancé de nombreuses rumeurs. Et à cause de son absence, Charlène a notamment raté la rentrée à l’école de ses enfants ainsi que ses 10 ans de mariage avec Albert.

 
  • La soprano russe Anna Netrebko dans le rôle de Lady Macbeth, ici à Saint-Pétersbourg.

    Verdi au service de Shakespeare

    Par sa densité, son propos, ses caractères, son ambiance prenante autant qu’étrange, « Macbeth » est un incontournable de l’art lyrique.

  • La rencontre inattendue entre un livreur (H. Jemili) et un médecin à bout (M. Blanc).

    Michel Blanc au mieux de sa forme

    Les vraies bonnes comédies françaises sont devenues assez rares, mais fort heureusement pas inexistantes.

  • L’acteur français Ibrahim Koma incarne le valet de Phileas Fogg.

    L’œuvre de Jules Verne réadaptée

    L’excellent acteur britannique David Tennant, mais aussi le Français Ibrahim Koma qui incarne le valet Passepartout accompagnant Phileas Fogg dans son périple audacieux