La fierté

Quelques séquences de ces derniers jours. Étienne Mougeotte, décédé, sacré bonhomme de presse (écrite, parlée et télévisée), a eu droit à de beaux hommages de la part, entre autres, des médias ayant été fiers de l’avoir eu pour patron. Peu de temps avant son arrivée à TF1, en 1987, Mougeotte avait appris qu’il était atteint d’un cancer de la gorge. Il décida qu’il allait évidemment vaincre la maladie pourtant souvent douloureuse. À part son PDG, personne ne savait que, certains jours, Mougeotte subissait les affres de la chimiothérapie tout en ne perdant jamais la main sur les dossiers les...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète