La famille de Britney Spears fait des révélations sur un passé sombre de la famille

BelgaImage
BelgaImage

Récemment, deux membres de la famille de Britney Spears ont fait des révélations qui mettent en avant le côté sombre et « toxique » de Jamie Spears, le père de la chanteuse. Le père de la star a été responsable de la tutelle jugée « abusive » de Britney Spears ces 13 dernières années, levée il y a quelques semaines. Le New York Post est allé en Louisiane pour creuser un peu plus ce passé sombre.

Un oncle, John Mark Spears et une tante de Britney Spears, Leigh Ann Spears Wrather, ont alors accepté de témoigner sur cette famille. Selon John Mark Spears, demi-frère de Jamie Spears, le problème viendrait du père de Jamie Spears. Au New York Post, il le décrit comme un « monstre, un homme terrible et abusif ». L’homme est décédé en 2012. Il a été marié à trois femmes avec qui il a eu 10 enfants.

Un homme violent

À l’âge de 31 ans, la mère de Jamie Spears s’est suicidée. À l’époque, des tabloïds américains en avaient fait leur « Une ». Cependant, John Mark et Leigh Ann doutent tous les deux que ce fut véritablement un suicide. John Mark ajoute que Jamie Spears aussi est un « monstre », pourtant «  personne ne dira un mot de travers à l’encontre de Jamie dans le coin  » ajoute-t-il au journal.

De son côté Leigh Ann Spears Wrather, qui est la demi-sœur de Jamie Spears, admet avoir connu des violences dans la famille. Elle raconte notamment comment elle a fui le domicile familial alors qu’elle n’avait que 16 ans. Cette fugue a eu lieu après une énième agression de la part de son père. Leigh Ann ajoute que le père abusait d’elle sexuellement et la violait depuis ses 11 ans. Elle raconte au New York Post  : « Il avait l’habitude de nous aligner, les enfants, et de nous fouetter. Nous allions à l’église où mon père était le diacre et sur le chemin du retour, il me faisait battre ».

Deux de ses femmes internées

Pour les deux, le comportement tortionnaire du père de Jamie Spears se ressent dans la façon dont Jamie Spears a conduit la tutelle de sa fille. De la même façon que Jamie Spears avait une emprise sur toutes les affaires de Britney Spears, le père de Jamie Spears avait une emprise sur sa femme raconte Leigh Ann : « Mais papa, je déteste l’appeler comme ça, l’a rendue folle. Il l’a fait interner à Mandeville et l’a mise sous lithium. Quand j’ai entendu que Britney avait elle aussi été mise sous lithium pendant un moment, je n’ai pas pu y croire mais en réalité, c’était logique. C’est typique de la façon dont cette famille traite les femmes ».

Au total, le père de Jamie Spears a fait interner deux de ses femmes. John Mark conclut au New York Post  : « Alors je ne suis pas surpris d’entendre ce que Jamie a fait à Britney. Tout est une question de contrôle pour les hommes Spears ».

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?