«Weather Photographer of the Year 2021» dévoile les gagnants de cette année (photos)

Orage dans la baie de Cannes © Serge Zaka
Orage dans la baie de Cannes © Serge Zaka

Chaque année depuis six ans maintenant, la Royal Meteorological Society décerne des prix pour les meilleures photographies prisent durant l’année. La photographie météorologique est un domaine bien particulier où le cadre et l’environnement peu changer en quelques minutes à peine. Cette année, le grand vainqueur est le photographe italien, Giulio Montini. Il a été sélectionné parmi près de 9.000 photos d’autres photographes venant de 114 pays différents.

Grand Prix de la plus belle photo

Il remporte ainsi le grand Prix de la plus belle photo de l’année selon la Royal Meteorological Society. Sa photo, « Morning Fog » a été prise depuis une petite église située sur les hauteurs de la ville d’Airuno, près du lac de Côme, dans le nord de l’Italie. « Dans les mois d’automne, certains jours, il est possible d’assister à ce spectacle avec les premières lueurs du lever du soleil. Au bout de 20 minutes, tout est fini » a expliqué le photographe.

Prix du public

Dans la catégorie du Prix du public, c’est le photographe français Serge Zaka qui s’est qualifié avec sa photo « Orage dans la baie de Cannes ». L’impressionnant cliché immortalise un éclair passant à travers les nuages et touchant l’eau noire de la baie de Cannes. Le photographe a expliqué les conditions de la prise de sa photo : « Posté depuis Théoule-Sur-Mer, j’ai observé la naissance d’un orage isolé, éclairé par la pleine lune, sous un ciel étoilé, dans la baie de Cannes ». Il ajoute aussi estimer que ce cliché est l’une de ses « plus belles prises de ces quinze dernières années ».

Jeune photographe de l’année

Un troisième Prix a été décerné au « Jeune photographe météo de l’année ». Il revient à Phoenix Blue, 17 ans. Le jeune photographe a proposé la photo « Tempête du Kansas ». Contrairement à la plupart des sélectionnés, cette photo a été réalisée grâce à son smartphone. Le jeune homme explique avoir voulu capturer la beauté des nuages si particuliers qui se forment dans la région avant l’arrivée d’un orage. Le cliché joue sur le contraste des couleurs mais aussi avec les lignes.

Phoenix Blue
Phoenix Blue