À la télé ce soir: «Legacy» de Yann Arthus-Bertrand et «Crazy Rich Asians»

« Legacy, notre héritage », 20h30 sur RTL-TVI

Dix ans après le film "Home" qui a connu un succès planétaire, Yann Arthus-Bertrand revient sur sa vie et cinquante ans d'engagement. Le photographe et réalisateur raconte avec émotion l'histoire de l'Homme et de la nature. Il livre une vision sensible et radicale de notre monde qu'il a vu se dégrader le temps d'une génération. Il dévoile une planète plus que jamais en souffrance, une humanité déboussolée, se mentant à elle-même depuis des décennies, incapable de prendre au sérieux la menace qui pèse sur elle et sur tous les êtres vivants. Aujourd'hui, nul ne peut plus ignorer la catastrophe écologique en cours. Il existe encore des solutions : chacun peut accomplir des gestes forts pour la planète et l'avenir de nos enfants.

« Crazy Rich Asians », 20h05 sur Tipik

La New-Yorkaise Rachel Chu est heureuse d'accompagner Nick, son petit ami de longue date, au mariage du meilleur ami de celui-ci à Singapore. Elle est aussi surprise d'apprendre que la famille du jeune homme est extrêmement riche et qu'il est considéré comme un des meilleurs partis du pays...

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Les damnés (Götterdämmerung) », à 20h40 sur La Trois - Trois étoiles

L’autre « Crépuscule des dieux » inspiré par l’opéra de Wagner est sorti quatre ans avant celui de « Ludwig » et avec le même Helmut Berger. Le portrait d’une famille d’industriels emportée par l’enfer du nazisme où sont évoqués à distance l’incendie du Reichstag et de plein fouet la nuit des Longs Couteaux. Une œuvre volontairement maudite.

« Effets secondaires », à 20h55 sur Arte - Trois étoiles

L’auteur de « Kafka » retrouve sa meilleure verve avec ce thriller qui s’attaque de façon plus qu’habile au pouvoir des multinationales de l’industrie pharmaceutique. Par le biais d’un récit malin qui évolue et rebondit avec un sens aigu du rythme et un raffinement exceptionnel, le film pose les vraies questions, sans lourdeur démonstrative ni convention scénaristique.

« Une journée en enfer », à 22h20 sur AB3 - Trois étoiles

Nettement meilleur que le « 58 minutes pour vivre » précédent, ce troisième épisode des aventures de John McClane, le superflic malgré lui de « Piège de cristal », vaut surtout par la présence en face de Bruce Willis d’un Jeremy Irons visiblement ravi de jouer les mauvais dans une ambiance qui l’éloigne radicalement de son registre habituel.

« Die Hard 4 : retour en enfer », à 20h15 sur AB3 - Deux étoiles

Ce quatrième opus tardif de la saga n’a certes plus grand-chose à voir avec le génial « Piège de cristal » de 1988. Un bon film d’action quand même, suffisamment porteur pour engendrer un numéro cinq qui débarque sur nos grands écrans, devant la caméra de l’Irlandais John Moore, auteur des remakes du « Vol du Phœnix » et de « La malédiction ».

« 99 francs », à 22h50 sur Tipik - Deux étoiles

Le style du réalisateur néerlandais apporte à ce délirant pamphlet dressé contre les milieux artificiels de la pub une touche esthétique originale et en fin de compte fort appropriée au sujet traité. Attention à ne pas zapper au moment où est lancé le générique final, car un deuxième épilogue est proposé dans la foulée. Avec un Jean Dujardin littéralement déchaîné.