À la télé ce soir: le retour de «L’amour est dans le pré» et «Claude François, les secrets inavouables»

2021-10-24 10_20_18-Facebook
Capture d’écran RTL TVI

Claude François, les secrets inavouables, à 20h56 sur La Une

Véritable star des années 70, Cloclo avait un point faible : ses fans. Des adolescentes, pour la plupart, qui lui feront franchir la ligne rouge. Après plus d’un an d’enquête au cœur d’un système opaque faisant l’objet d’une véritable omerta, ce documentaire révèle la face cachée de Claude François.

L’amour est dans le pré, à 20h50 sur RTL TVI

Après des longs mois d’attente, « L’amour est dans le pré » revient pour une 13e saison placée sous le signe du grand amour. Cette année, ils sont 8 à tenter cette aventure hors du commun avec l’espoir de vivre la belle histoire dont ils rêvent tant. En mai dernier, ces célibataires se sont confiés avec beaucoup de courage sur leur vie sentimentale. Ils vont maintenant se plonger dans la lecture des lettres qu’ils ont reçues et c’est avec beaucoup d’émotion qu’ils vont découvrir les douces déclarations qui leur ont été adressées. Cette année encore, ces agriculteurs en quête d’une relation vraie et sincère vont à nouveau croire au grand amour.

Les étoiles de Dominique Deprêtre

Les aventures de Rabbi Jacob, à 21h05 sur France 2 – Quatre étoiles

de Gérard Oury (1973)

Après « Le corniaud » et « La grande vadrouille », la troisième et dernière collaboration entre le tandem Oury/Thompson et un Louis de Funès littéralement déchaîné, qui donne sans arrêt le ton, y compris dans un mémorable numéro de danse folklorique ! Les gags et les bons mots s’empilent à un rythme d’enfer, du fameux « Comment Salomon, vous êtes juif ? » jusqu’au lapidaire « S’il vous plaît, môssieur l’agent ».

Vera Cruz, à 20h55 sur Arte – Trois étoiles

de Robert Aldrich (1954)

Avec ses deux anti-héros dont la morale évolue au gré des circonstances, ce film haut en couleur brisait joyeusement les codes du western « fordien » et annonçait déjà l’ère spaghetti. On notera la présence, dans des seconds rôles, de Charles Bronson et Ernest Borgnine, lesquels seront dans « Les douze salopards » du même réalisateur.

Alita : Battle Angel, à 21h05 sur TF1 – Deux étoiles

de Robert Rodriguez (2019)

La bonne surprise de cette superproduction coécrite et produite par James Cameron en personne, c’est de retrouver Christoph Waltz du côté des « bons », à l’inverse d’Ed Skrein, le héros du dernier « Midway » ! La technique est impeccable et l’ensemble est aussi une réussite sur le plan graphique : on attend la suite annoncée pour 2022.

Tolérance zéro, à 22h35 sur 13e Rue – Deux étoiles

de Kevin Bray (2004)

Ce remake de « Justice sauvage » de 1973, qui connaîtra deux suites en 1975 et en 1977, voit Dwayne Johnson succéder à Joe Don Baker dans le rôle du revenant bien décidé à remettre de l’ordre dans la ville de son enfance. Ambiance western et castagne à gogo avec – heureusement – un second degré bienvenu, dans les séquences d’action surtout. Là aussi, il y aura deux suites, mais sans « The Rock » appelé à d’autres missions de nettoyage bien plus lucratives.

Prémonitions, à 20h15 sur Plug RTL – Une étoile

de Mennan Yapo (2007)

Il y a des films qui sonnent faux dès la première minute et celui-ci, marquant les débuts californiens du réalisateur allemand, en fait malheureusement partie. Et c’est plus dramatique encore lorsqu’il s’agit d’une œuvre à caractère fantastique.