À la télé ce soir: «Koh-Lanta» et l’enquête d’Arte sur les «Big Pharma»

B9726672684Z.1_20210408133302_000+GIIHTR7RM.3-0
TF1

« Koh-Lanta : la légende », 21h05 sur TF1

Ils ont écrit l'histoire de « Koh-Lanta » depuis vingt ans et ont encore et toujours envie d'en découdre aujourd'hui, pour confirmer leur statut de gagnant ou pour enfin conquérir le titre qui leur a échappé. Mais en remportant cette édition hors du commun, ils veulent surtout entrer dans la légende ! Cette semaine, les aventuriers encore en course vivent maintenant ensemble sur le camp réunifié. Et très vite, de nouveaux équilibres s'installent. Mais les nerfs des aventuriers vont de nouveau être bousculés lors d'une épreuve de confort à la récompense très enviée et une épreuve d'immunité à élimination directe ! Mais tous ignorent que la suite de l'aventure se joue aussi ailleurs.

« Big Pharma, labos tout-puissants », 20h55 sur Arte

Au cours de la décennie écoulée, l'industrie pharmaceutique a connu des changements considérables. Au fil de rapprochement successifs, quelques grands laboratoires ont désormais la mainmise sur la fabrication de la majorité des médicaments. S'appuyant sur de solides réseaux, l'industrie pharmaceutique peut quasiment à elle seule décider des politiques de santé des gouvernements. Certains laboratoires réussissent à orienter la recherche, les financements et les remboursements publics vers leurs traitements les plus chers. Parfois au détriment de la santé des malades ; combien de laboratoires sont-ils mis en cause pour avoir caché les graves effets secondaires de leur médicament ? Et la bataille contre le Covid-19 qui fait rage exacerbe l'appétit des laboratoires. L'unique quête du profit ne menace-t-elle pas la santé publique ?

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Rio Lobo », à 23H30 sur C8 - Quatre étoiles

Plus indépendant du « Rio Bravo » de 1959 que l’« El Dorado » suivant de 1966, ce dernier volet de la fameuse trilogie du natif d’Indiana est emmené par un John Wayne non seulement au faîte de son charisme, mais non avare en matière d’autodérision face à trois vraies « grâces », dont Jennifer O’Neill (future inoubliable star d’« Un été 42 ») et Sherry Lansing (qui deviendra grande boss des sociétés de production Fox et Paramount), et face à l’inénarrable Jack Elam. Action et humour au programme.

« Le Mans 66 », à 21h05 sur France 2 - Trois étoiles

Après le fantastique « Rush » de Ron Howard évoquant le duel de F1 qui opposa James Hunt et Nikki Lauda en 1976, voici reconstituée la rivalité entre Ferrari et Ford sur le circuit breton dix années auparavant. Quelques libertés très manichéennes ont été prises avec la vérité historique, mais grâce principalement à la complicité de Matt Damon incarnant Carroll Shelby et de Christian Bale en Ken Miles, tête brûlée du volant, la réussite est totale avec ce qu’il faut de suspense et d’humour.

« L’homme aux colts d’or », à 21h15 sur C8 - Trois étoiles

Cinq ans après « La lance brisée », le réalisateur canadien revint au western avec ce grand classique de l’âge d’or hollywoodien. Sur le même thème que « Le train sifflera trois fois » et « Rio Bravo », il en abandonne toutefois le manichéisme traditionnel grâce au personnage central et ambigu du mercenaire joué par Henry Fonda, dans une mise en scène qui privilégie la tension psychologique.

« L’abominable vérité », à 20h15 sur AB3 - Deux étoiles

Coproductrice du titre, la photogénique Katherine Heigl mène tambour battant cette comédie US d’une belle fraîcheur, assez originale et rythmée par quelques extraits d’un dynamisme inhabituel dans le genre.