À la télé ce soir: «American Gangster» ou la série «Germinal»

BelgaImage
BelgaImage

« American Gangster », à 20h05 sur Tipik

de Ridley Scott (2007)

Début des années 1970, New York. Frank Lucas a vécu pendant vingt ans dans l'ombre du Parrain noir de Harlem, Bumpy Johnson, qui en fait son garde du corps et confident. Lorsque son patron succombe à une crise cardiaque, Lucas assure discrètement la relève et ne tarde pas à révéler son leadership, son sens aigu des affaires et son extrême prudence, en prenant pour auxiliaires ses frères et cousins et en gardant un profil bas. Inconnu de la police comme des hautes instances de la Cosa Nostra, Lucas organise avec la complicité d'officiers basés au Vietnam un véritable pont aérien.

« Germinal », Premier épisode, à 21h05 sur France 2

de Julien Lilti (2021)

Étienne Lantier, vingt ans à peine, a dû fuir Lille après avoir tenté de syndiquer les ouvriers de son usine. Il trouve refuge à Montsou et obtient un emploi à la mine. Il découvre avec effroi la dureté du travail par six cents mètres de profondeur et les humiliations quotidiennes supportées par les mineurs. Il se décide cependant à rester, notamment pour la belle Catherine. Avec les semaines, Étienne devient un bon mineur et se fait adopter par tout le coron. Un jour, ses camarades et lui écopent d'une amende pour un boisage déficient. Les esprits s'échauffent et Etienne réfléchit à un moyen de révolte.

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« En territoire ennemi », à 20h05 sur Club RTL - Trois étoiles

de John Moore (2001)

Un peu trop formaté dans le chef de l’amiral incarné par Gene Hackman, ce spectaculaire film d’action mis en scène par le futur auteur du dernier « Die Hard » évoque un épisode vaguement authentique de la guerre des Balkans. Une réussite sur le plan formel et au niveau du suspense. Et surtout l’une des rares occasions offertes à Owen Wilson d’échapper avec brio à son habituel rôle de zigoto de service.

« La fille de Brest », à 20h55 sur Arte - Trois étoiles

d’Emmanuelle Bercot (2016)

Traitée à la manière d’un thriller dénonciateur à la Boisset, l’histoire vraie du combat d’Irène Frachon, pneumologue au CHU de la grande ville portuaire du Finistère, contre un célèbre médicament aux effets néfastes. L’héroïne est incarnée avec brio par Sidse Babett Knudsen, la Première ministre danoise de la série « Borgen » et César de la meilleure actrice pour son rôle de jurée dans « L’hermine ».

« Le labyrinthe », à 20h15 sur AB3 - Deux étoiles

de Wes Ball (2014)

Le pilote du nouveau concurrent de « Hunger Games » – en moins visionnaire et sophistiqué – est tiré d’un triptyque du romancier US James Dashner et présente une bande de galapiats amnésiques et prisonniers d’une enceinte infestée de créatures vilaines et voraces. Plutôt basique jusqu’au dénouement provisoire et prometteur, marqué par l’apparition de Patricia Clarkson.

« Les Tuche 3 », à 21h15 sur TMC - Deux étoiles

d’Olivier Baroux (2018)

Un brin dans le sillage du « Dictateur » de Charlot, la farce est énorme et absurde, mais c’est justement ce qui fait toute sa valeur ajoutée. En avant Coluche… euh pardon, les Tuche ! Et vive les bonnes frites… et pas qu’une fois, puisque le titre a dépassé les cinq millions d’entrées outre-Quiévrain.

« The Big Ugly » (1re TV) à 20h30 sur BE1 - Une étoile

de Scott Wiper (2020)

Produite par Ron Perlman jouant l’un des mauvais de service, cette série Z sans aucune prétention ne ravira que les inconditionnels les plus indulgents de cinéma d’action. Et les fans de Malcolm McDowell… s’il en subsiste encore.