À la télé ce soir: «Les bronzés» et le documentaire «Chasse à l’homme»

Les premières aventures des «bronzés», en 1978.
Les premières aventures des «bronzés», en 1978. - Isopix

Chasse à l’homme, à 20h20 sur La Une

Le 2 octobre 1984, une violente explosion réveille les habitants d'Evere. Il s'agit d'une attaque terroriste revendiquée par un groupe encore inconnu : les Cellules communistes combattantes. Cet attentat des CCC est le premier d'une longue série qui tiendra la Belgique en haleine pendant plus d'un an. L'attentat contre le siège de la FEB, le 1er mai 1985, causera la mort de deux pompiers. "Chasse à l'homme" retrace l'enquête judiciaire avec les témoignages de protagonistes et observateurs de l'époque, dont Jean-Marie Brabant, membre de la BSR à Bruxelles, Charles-Ferdinand Nothomb, ministre de l'Intérieur en 1984-1985, Gérard Rogge, journaliste judiciaire, Alain Carlier, journaliste à la RTBF en 1984-1985, et Yves de Gratie, avocat des pompiers rescapés de l'attentat du 1er mai 1985.

Les bronzés, à 20h05 sur Tipik

Après un voyage épuisant, des vacanciers arrivent en Côte d'Ivoire, dans un club de loisirs. Bernard, cadre commercial, rejoint sa femme Nathalie, qui lui avoue tout de go une première infidélité. Gigi, secrétaire, tente d'oublier ses peines de coeur. Tout ce beau monde espère faire des rencontres...

Les étoiles de Dominique Deprêtre

Manon des sources, à 15h15 sur La Une - Trois étoiles

de Claude Berri (1986)

La suite indissociable du « Jean de Florette » rediffusé la veille. La bien belle adaptation du diptyque de Marcel Pagnol, avec en figure de proue de ce second volet Emmanuelle Béart, dont le charme naissant fut aussitôt récompensé d’un César du meilleur second rôle féminin, celui du meilleur acteur… tout court ayant été attribué à Daniel Auteuil.

20H40 LA TROIS

Jules César, à 20h40 sur La Trois - Trois étoiles

de Joseph L. Mankiewicz (1953)

Toute l’originalité de cette adaptation de la pièce de William Shakespeare réside précisément dans son style théâtral, totalement à l’encontre des critères du péplum, genre très à la mode au cours de la décennie. En tête d’une distribution magistrale, Marlon Brando est une fois de plus fascinant, décrochant une troisième nomination consécutive aux Oscars.

L’amour est un crime parfait, à 20h55 sur Arte - Deux étoiles

d’Arnaud et Jean-Marie Larrieu (2013)

Avec ce titre aux accents volontairement hitchcockiens, les frangins lourdais de « Peindre ou faire l’amour » sont manifestement dans leur élément : le thriller montagnard. À défaut des Pyrénées natales, ce sont les Alpes suisses qui ont accueilli ce tournage d’ambiance très réussi, à la mise en images léchée focalisée sur un trio infernal de séduisantes créatures (Maïwenn, Sara Forestier et Karin Viard) autour de Mathieu Amalric. Avec un peu moins de non-dit trop évasif, on eût touché à la perfection.

Samba, à 22h30 sur RTL-TVI - Deux étoiles

d’Olivier Nakache et Eric Toledano (2014)

Avec cette intrigue d’un travailleur illégal menacé d’expulsion, les auteurs des « Intouchables » ont au moins réussi à récupérer un Omar Sy impeccable après ses écarts californiens ! C’est touchant, sympa et plutôt bien visé, avec d’intenses moments comme celui où le héros et son complice Tahar Rahim doivent évacuer un chantier par les toits de Paris, comme Bourvil et Claudio Brook dans « La grande vadrouille ».

Les profs, à 21h05 sur TF1 - Une étoile

de Pierre-François Martin-Laval (2013)

Adapté d’une bédé d’Erroc, Pica et Mauricet (tout ça…), on assiste carrément au retour des « Sous-doués » de Claude Zidi, avec des gags « énaurmes » à l’image du personnage de prof d’anglais joué par Isabelle Nanty.