Gérémy Crédeville amer après son élimination de «Danse avec les stars»: ce que la prod n’a pas montré

2021-11-08 15_18_03-Danse avec les stars - La suite 8 - Danse avec les stars _ T
Capture d’écran TF1

L’aventure « Danse avec les stars » s’est terminée le 5 novembre pour Gérémy Crédeville. En duo avec Candice Pascal, l’humoriste a pourtant impressionné le jury semaine après semaine par son évolution, mais vendredi soir, ses performances n’ont pas convaincu. Mais il faut dire que le couple n’a pas connu une semaine de préparation facile avant ce dernier prime, dernier palier avant les quarts de finale.

Cette huitième émission proposait une épreuve inédite, celle de la danse à quatre. Les six duos encore dans la compétition avaient été répartis en trois quatuors. Chaque couple devait danser seul, puis avec l’autre binôme de son quatuor, les notes des trois prestations étant additionnées et le quatuor récoltant le plus de points se qualifiant directement pour les quarts de finale.

Gérémy Crédeville et Candice Pascal étaient eux associés à Dita Von Teese et Christophe Licata. Sauf que ce dernier duo n’a pas dansé vendredi, la star du burlesque souffrant de problèmes d’oreille interne. Si les deux danseurs ont été remplacés (par Inès Vandamme et Terence Telle), Gérémy Crédeville et Candice Pascal ont appris ce forfait tardivement.

Deux fois moins de temps pour répéter

« On ne l’a su que mercredi après-midi, alors qu’avec Candice, on avait préparé des choses », a expliqué l’humoriste au Parisien juste après son élimination. Il n’a donc eu que quelques heures d’entraînement avant la répétition générale du jeudi. Et cette perturbation a causé du tort à Gérémy Crédeville : « Je suis lent pour apprendre, il me faut deux fois plus d’entraînement que les autres pour être au niveau, et là j’en ai eu deux fois moins ».

Ce qui désole surtout le candidat, c’est que la production n’a rien expliqué de tout ça en dévoilant sur le plateau l’absence de Dita Von Teese. « Cela ne s’est pas ressenti dans le montage de l’émission vendredi soir, ce que j’ai trouvé dommage. On aurait aimé qu’il soit dit que nous n’avions eu que trois heures pour nous entraîner, alors que les autres candidats ont eu plusieurs jours », a regretté Gérémy Crédeville. « C’est la seule chose qui me rend un peu amer ».