Accueil Soirmag Histoire

Deuxième Guerre mondiale: «Ce fut une torture morale»

Les enfants de la répression ont payé cher la faute de leurs parents, estime le chercheur et historien flamand Koen Aerts.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 5 min

Rien n’est totalement cicatrisé. Ils portent encore, cinquante ans après les faits, la tache originale de la collaboration de leurs (grands)-parents. Ils cherchent à savoir, à solder ce passé compliqué, honteux, indéfendable, avec le plus d’honnêteté possible. Les enfants de la répression sont aussi parfois ceux de la dépression. Ils sont encore des milliers à se débattre dans ce marécage sentimental avec ses ombres et ses questions.

Les enfants de la répression ont payé un lourd tribut aux fautes des anciens : cette douleur est-elle enfin derrière eux ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Histoire

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs