La tutelle de Britney Spears sera-t-elle levée ce vendredi malgré le flou sur sa santé mentale?

BelgaImage
BelgaImage

Britney Spears retrouvera-t-elle bel et bien sa liberté totale à l’issue de l’audience qui se tient aujourd’hui au tribunal de Los Angeles. Après des mois de rebondissements, l’affaire de la tutelle de la star n’est toujours pas réglée. Il sera question aujourd’hui de voir l’état mental de Britney Spears pour estimer si elle a encore besoin ou non d’être sous tutelle.

La chanteuse est sous tutelle depuis 13 ans maintenant, qu’elle qualifie d’« abusive ». « Cette semaine va être très intéressante pour moi. Je n’ai jamais autant prié pour quelque chose de toute ma vie » a-t-elle écrit mardi dernier sur son compte Instagram. La tutelle a été mise en place suite à la médiatisation de troubles psychologiques que la chanteuse aurait montrés à plusieurs reprises. Mais finalement, malgré toute la bataille judiciaire, peu de choses se sont éclaircies sur son état mental.

Un état mental encore flou

Selon le psychiatre Jean-Victor Blanc, contacté par BFMTV, la chanteuse n’a « jamais vraiment évoqué de diagnostics psychiques » : « Elle n’a jamais utilisé que des termes flous, en parlant de détresse ou de mal-être. C’est son droit le plus strict de pas vouloir en parler ; elle ne doit pas à l’opinion publique la révélation de son dossier médical ». Le professionnel rapporte qu’une mise sous tutelle n’est pas une décision anodine et arrive souvent avec l’apparition de troubles chroniques. Le psychiatre précise que c’est rarement le cas après une « unique dépression ou unique consommation de substance ».

Une autre inquiétude que soulève le professionnel est le retour à un quotidien sans tutelle pour la chanteuse. En effet, après des années sous tutelle, reprendre la charge des éléments de son quotidien pourrait être une source importante de stress. D’autant plus si la pression médiatique est elle aussi présente. « Il faut que la levée de la tutelle se fasse dans des conditions de sécurité et de bienveillance, de manière progressive, afin qu’elle récupère ses droits mais qu’elle soit aussi en capacité de les exercer » explique-t-il.

Une enquête sur son père

L’audience qui va se tenir aujourd’hui devrait être courte comme l’a précisé la juge Brenda Penny. Il sera question d’étudier formellement l’état de santé de la chanteuse. Quelques mois auparavant, Britney Spears avait seulement bénéficié du retrait de son père en tant que tuteur. Elle avait demandé qu’un comptable assermenté s’occupe de son dossier. La chanteuse avait justifié ce choix par les abus qu’avait commis son père sur sa fortune. Une audience est programmée le 8 décembre prochain par la juge Brenda Penny pour étudier le volet financier et les questions en suspens qui entourent la gestion des finances de la star par son père, Jamie Spears.

Britney Spears se « croit capable de gérer elle-même sa propre vie ». Elle a déclaré de nombreuses fois que cette tutelle l’avait « traumatisé » et « déprimée ». « Ça fait 13 ans, ça suffit » a-t-elle martelé plusieurs fois lors des audiences. La chanteuse a aussi fait part de ses désirs, notamment de fonder une famille. Elle a annoncé qu’elle allait se marier avec Sam Asghari, qu’elle a rencontré en 2016 lors du tournage du clip de « Slumber Party ».

 
  • DR

    Micro Macro: Crime City

    On vous le conseille surtout seul ou à deux.

  • DR

    Test – Call of Duty Vanguard

    Un an presque jour pour jour après Call of Duty Cold War, Activision nous livre le 18e épisode de sa série. Changement de contexte pour cet opus, qui délaisse la guerre froide pour nous replonger au cœur de la Seconde Guerre mondiale.

  • Cette femme de cœur et d’action entre au Panthéon ce 30 novembre.

    Chanteuse, danseuse et comédienne

    Le portrait « Joséphine Baker, première icône noire » est diffusé à 23h35 sur Arte, ce dimanche 28 novembre.