Pairi Daiza rend hommage, avec une sculpture, à son gorille Dayo décédé en juillet

Belgaimage
Belgaimage

Si lorsque vous vous promenez dans les allées de Pairi Daiza vous remarquez une toute nouvelle statue, c’est normal. En effet, le Jardin des mondes a fait appel à l’artiste Kamol pour rendre hommage à Dayo, un gorille décédé il y a quelques mois. La statue à son effigie vient juste d’être placée le long du sentier qui longe les deux volcans de La Terre des Origines.

En juillet dernier, le gorille âgé de treize ans a succombé à plusieurs affections intestinales. Il était suivi depuis de nombreux mois par les soigneurs et vétérinaires du parc. Subissait différents examens pour découvrir de quoi il souffrait. Des vétérinaires spécialisés suivaient même son dossier. Malheureusement, même si les nouvelles semblaient être meilleures, l’animal n’a pas survécu.

« Ce traitement semblait stabiliser et même améliorer son état et nous encourageait à le suivre de très près pour aboutir à une fin heureuse. Malgré tous leurs efforts, nos équipes sont aujourd’hui dévastées par la tristesse », communiquait tristement le parc le 15 juillet.

Cinq mois plus tard, c’est avec beaucoup d’émotion que Pairi Daiza dévoile l’œuvre « Nous remercions notre formidable artiste Kamol. Il s’est une nouvelle fois surpassé pour nous offrir cette oeuvre unique. Puisse-t-elle honorer la mémoire de notre bien aimé gorille. Dayo, nous ne t’oublierons jamais », écrivent-ils sur Facebook.

Dayo vivait à Pairi Daiza depuis 2016 et était entré dans le cœur des soigneurs et des visiteurs. Ils sont nombreux à déclarer être heureux de l’hommage rendu au gorille.

 
  • Les traces de la «Belgique nazie»

    L’ombre de Hitler plane toujours sur la Belgique...

    Plus de 75 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, notre pays cache encore des histoires secrètes liées à l’occupation allemande.