Accueil Actu Stars

Emily Ratajkowski est fatiguée d’être un sex-symbol

La mannequin qui a fait fortune grâce à son corps, estime qu’elle est « trop sexy » depuis l’âge de 13 ans.

Temps de lecture: 2 min

Lors de la sortie de son livre autobiographique « My body », la mannequin et maman de trente ans fait parler d’elle. Elle considère son ouvrage comme étant un recueil d’essais féministes. Elle y décrit notamment comment les directeurs des agences de casting l’ont catégorisée comme un sex-symbol dès l’âge de 13 ans. Quand elle était petite elle priait pour être belle. Son éducation était axée sur l’apparence et le physique, avec des parents qui l’encourageaient à profiter de ce « don ».

Le physique avant tout

« La beauté était une façon pour moi d’être spéciale. Quand j’étais spéciale, je ressentais le plus l’amour de mes parents… Il leur semblait important à tous les deux, surtout à ma mère, que leur fille soit perçue comme belle. »

Elle se souvient d’un incident alors qu’elle avait 13 ans, où un agent de casting masculin a fait un commentaire inapproprié à son égard, la sexualisant et déclarant que « c’était le genre de fille à vouloir se faire b****.  », selon RTL.

Une remarque que son agente considérait comme bonne à prendre, lui disant juste après que c’était une bonne chose.

Une obsession des « likes »

Même avec son apparence de mannequin, Emily insiste sur le fait qu’elle est très peu sûre d’elle.

« Je poste des photos qui, je pense, témoignent de ma beauté », écrit-elle. « Et ensuite, je me mets à vérifier de manière obsessionnelle les likes pour voir si Internet est d’accord. »

Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une